Jujutsu Kaisen t.16 : le drame de Shibuya : fermeture

À propos

Engloutir les ténèbres pour mieux les combattre !
Alors que le désespoir s'empare de Yuji, Aoi surgit pour lui prêter main-forte face à Mahito ! À deux, ils parviennent à vaincre l'entité annihilatrice, sa forme ultime... Seulement, tandis que Yuji s'approche pour en finir une bonne fois pour toutes, Suguru, toujours porteur de la lisière du supplice, apparaît !

Le maître des fléaux ignore les supplications de Mahito et passe à l'action. Par contre, les autres exorcistes présents à Shibuya rejoignent Yuji et tentent de venir à bout de Suguru... mais s'agit-il encore de l'ancien ami de Satoru ?

Monstres assoiffés de sang, combats épiques et magie surpuissante : découvrez la nouvelle bombe dark fantasy ! Au coeur d'une lutte millénaire entre exorcistes et démons, comment garder son humanité alors même que le mal se tapit au plus profond de soi ?



Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Manga / Manhwa / Man Hua > Jeunesse > Shonen

  • EAN

    9791032711811

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    186 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

Gege Akutami

  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Originaire de Sendai, au nord du Japon, Gege Akutami rêve de devenir mangaka depuis son plus jeune âge. Au collège, il se passionne pour les séries du Jump et dévore les mangas achetés par son frère aîné. Fan de Yoshihiro Togashi, il est fasciné par les intrigues et personnages ambigus de Yuyu Hakusho et de Level E.

Même s'il prend des cours privés de dessin au lycée, il se dirige vers une faculté de cinéma. Ce n'est qu'à l'approche du diplôme qu'il revient à ses premières amours en postulant pour le célèbre prix Akatsuka, organisé par Shueisha. Il ne gagne rien car son projet n'est pas parfaitement en accord avec les critères du concours, axé sur les mangas d'humour, mais son talent est repéré par un éditeur du Jump. Ce dernier lui offre la chance d'être publié et de devenir assistant pour Yasuhiro Kano sur la série Kiss x Death. Gege Akutami passe ainsi deux années de professionnalisation intense : c'est là qu'il apprend à maîtriser les outils numériques, mais aussi à gérer les décors, les trames et toutes les techniques nécessaires à un bon mangaka.

En parallèle, il affine son trait à travers plusieurs histoires courtes, publiées dans des magazines liés au Jump. En 2017, il trouve sa voie et développe Jujutsu Kaisen 0, pilote de sa future série à succès. Cette histoire en quatre chapitres pose les bases de son univers de dark fantasy et de l'école d'exorcisme. Son style fait mouche : l'auteur est propulsé sur le devant de la scène dans son magazine préféré, le Shonen Jump, avec Jujutsu Kaisen ! Dès la publication du premier volume, le succès est au rendez-vous. Aux côtés de My Hero Academia, la série marque la venue d'une nouvelle génération d'auteurs prometteurs au sein du magazine culte. Gege Akutami et Kohei Horikoshi s'échangent d'ailleurs des illustrations, preuve du respect et de l'enthousiasme qu'ils éprouvent pour leurs œuvres respectives.

empty