La mort peut danser

À propos

1181, sur une falaise d'Irlande, la poétesse et prophétesse Forgaill est brûlée vive, accusée de sorcellerie.
Huit cents ans plus tard, Bran et Alyz, un couple de musiciens, s'installent dans un manoir datant du XIIe siècle. Sous le nom de La Mort peut danser, ils donnent des concerts dont le succès va grandissant, probablement à cause de la puissance surnaturelle qui anime la voix d'Alyz. Inspiré des légendes celtiques, riche des couleurs et de la beauté sauvage de l'Irlande, ce roman renouvelle magistralement le thème de la possession.



Rayons : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • EAN

    9782207249994

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marc Ligny

Né à Paris en 1956, Jean-Marc Ligny attrape le virus de la science-fiction dès l'âge de huit
ans, et décide de se lancer dans l'écriture à vingt. Il publie sa première nouvelle en 1978 dans
Futurs au présent (Denoël), l'anthologie « spéciale nouveaux talents » de Philippe Curval. Son
premier roman, Temps Blancs (Denoël), paru l'année suivante, lui vaudra un passage à Apostrophes,
la célèbre émission littéraire de Bernard Pivot.
Il n'en fallait pas plus pour lancer une carrière : depuis, Jean-Marc Ligny a publié une quarantaine
de romans de science-fiction, de fantastique et même policiers, plus de cinquante nouvelles
et une quinzaine de romans pour la jeu-nesse. Il a obtenu tous les prix littéraires décernés
dans le domaine de l'imaginaire : Rosny Aîné pour Jihad (Denoël) et Aqua™ (L'Atalante),
Bob Morane et Julia Verlanger pour Aqua™, Grand Prix de l'Imaginaire pour Inner City (J'ai
Lu), Prix de la Tour Eiffel pour Les Oiseaux de lumière (J'ai Lu). Jihad a été traduit et publié
en Italie, Aqua™ en Allemagne et en Chine.

empty