La voix des choses (HORS SERIE LUXE)

À propos

«Le 3 octobre ou le 4, me trouvant à l'hôpital de Bangor, Maine, où j'étais hospitalisée depuis deux jours, et ayant subi ce matin-là un angiogramme, J., arrivé de Paris deux ou trois jours plus tôt pour me soigner, et lui-même malade, me mit entre les mains l'admirable plaque de malachite que je lui avais donnée pour son anniversaire, le 22 mars précédent, quand il était lui-même à l'hôpital de Bar-Harbour, que j'avais marchandée à plusieurs reprises, en 1983 et 1985 à New Delhi, pour lui. Elle était un peu chère. Elle ne l'avait pas quitté depuis. Mais mes mains étaient sans doute un peu faibles, ou moi-même un peu assoupie, car j'ai senti glisser quelque chose, un bruit léger, fatal, irréparable. J'étais bouleversée d'avoir ainsi détruit à jamais cet objet qui avait tant compté pour nous, cette plaque de minéral au dessin parfait à peu près aussi antique que la terre. D'ou était-elle venue pour nous attendre deux ans chez un bijoutier hindou, pour passer et repasser l'océan aux mains d'un ami qui n'a peut-être plus longtemps à vivre? De quel Himalaya, de quel Pamir? Mais le son même de sa fin a été beau... Oui, me dit-il, la voix des choses. Je voudrais retourner en Inde pour retrouver pour lui une autre plaque aussi belle que celle-là. Mais j'ai décidé d'appelé ce petit livre - où rien à peu près n'est de moi, sauf quelques traductions - mais qui m'a servi de livre de chevet et de livre de voyage pendant tant d'années, La voix des choses.»Marguerite Yourcenar.

Rayons : Arts et spectacles > Arts et spectacles

  • Auteur(s)

    Marguerite Yourcenar

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    03/12/1987

  • EAN

    9782070111220

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    16.6 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    255 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marguerite Yourcenar

1903-1987
Marguerite de Crayencour est née le 8 juin 1903, à Bruxelles, d'une mère belge qu'elle perd à la naissance. Élevée par son père, un anticonformiste, grand voyageur et très cultivé, elle passe son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué est publié à compte d'auteur en 1919 et signé Yourcenar, anagramme de son nom de famille.
En 1939, son père est mort depuis dix ans, elle manque d'argent et l'Europe s'agite dangereusement. Elle part aux États-Unis pour rejoindre Grace Frick, son amie. Elle y passera le reste de sa vie: citoyenne américaine en 1947, elle enseignera la littérature française jusqu'en 49.Son roman Les Mémoires d'Hadrien, en 1951, connaît un succès mondial et lui vaut le statut définitif d'écrivain, consacré en 70 par son élection à l'Académie Royale de langue belge et de littérature française et onze ans plus tard, par son entrée à l'Académie française.Sa vie se partage entre l'écriture dans l'isolement de l'île des Monts-Déserts et de longs voyages dont un périple autour du monde avec Jerry Wilson, son dernier compagnon. Elle meurt en décembre 87 à Bar Harbor, aux Etats-Unis.
Des romans historiques aux mémoires autobiographiques, l'oeuvre de Yourcenar s'inscrit en marge du courant engagé de son époque. Retour à l'esthétisme et à la tradition avec le désir d'affirmer la finalité de la littérature: la narration. Inspirée par la sagesse orientale, la pensée de l'écrivain ne s'est jamais éloignée de l'humanisme de la Renaissance.

empty