Chiflet

  • Le succès incontestable d'Oxymore mon amour ! nous a évidemment incités à lui donner une suite qui, nous l'espérons, réjouira autant, si ce n'est plus, les fidèles lecteurs de ce qu'il convient d'appeler un dictionnaire insolite. Si Voltaire est l'un des tout premiers à avoir décelé du génie dans notre belle langue et Rivarol à affirmer que la clarté et la netteté font d'elle la langue internationale de la culture, j'ai choisi pour ma part de la célébrer d'une façon plus légère en insistant sur ses subtilités et ses particularités.

    Quel rapport, me direz-vous, entre A comme « Antonomase » et B comme « Bibliothèques », H comme « Hashtag », J comme « Janotisme », P comme « Polichinelle » ou « Potron-minet », S comme « Sabrer ou sabler ? », T comme « Tohu-bohu » et « Truisme » et Z comme « Zéro » ? Eh bien, simplement un désir légitime de tout savoir sur l'univers impitoyable et magique de notre langue, avec une préférence très nette pour ce côté inattendu et parfois déconcertant qui la rend si attachante.

    Jean-Loup Chiflet.

  • printemps 2007.
    alors que la rentrée littéraire approche, christine anxiot n'a toujours pas remis son manuscrit annuel. son éditeur déclenche une enquête sur l'inexplicable disparition, mais les enlèvements d'écrivains continuent. dans les milieux feutrés de l'édition s'engage alors une impitoyable chasse à l'homme de lettres... pour réaliser ce polar plein de rebondissements, les plus grands noms de la littérature française se sont passé la plume en rédigeant chacun un chapitre : denis-henri lévy, barbés vertigo / christine anxiot.
    pourquoi moi ? / fred wargas, tais-toi si tu veux parler / marc levis, et si c'était niais ? / mélanie notlong, hygiène du tube (et tout le tremblement) / pascal servan, ils ont touché à mes glaïeuls (journal, tome. xxii) / bernard werbeux, des fourmis et des anges / jean d'ormissemon (de la française académie), c'était rudement bath' / jean-christophe rangé, les limbes pourpres du concile des loups / frédéric beisbéger, 64 % (soixante-quatre pour cent)/ anna galvauda.
    quelqu'un m'attend, c'est tout.

  • Raconté sous forme de dialogue entre l'auteur et sa mère. Franck Medioni, mettant en scène sa mère, dialogue avec elle, se souvient, se questionne lui explique ce qu'est l'humour juif.
    Divisé en sept chapitres, un texte introductif à la fois drôle et didactique présente chacun des chapitres.

    Les citations sont traitées par thèmes : Amour, Bonheur, Argent, Sexe, Vieillesse.... et rassemblent les meilleures histoires juives qui se transmettent par la tradition orale, des citations d'humoristes (S. J. Perelman, Groucho Marx, Woody Allen, Jerry Lewis, Lenny Bruce, Pierre Dac, Tristan Bernard, Jerry Seinfeld, Larry David, George Wolinski, Gad Elmaleh...), et de figures historiques (Benjamin Disraeli, Golda Meïr, Henry Kissinger, Albert Einstein), mais aussi, - originalité de ce livre -, des répliques de cinéma (Billy Wilder, Mel Brooks, Marcel Ophuls, Milos Forman, Roman Polanski, Woody Allen, Georges Lautner, Gérard Oury...), et des extraits de romans et de livres : (Franz Kafka, Heinrich Heine, Marcel Proust, Arthur Schnitzler, Romain Gary, Isaac Bashevis Singer, Albert Cohen, Georges Perec, Eugène Ionesco, Vladimir Jankélévitch, Elie Wiesel, Philip Roth, Jonathan Safran Foer...).

    L'Humour juif expliqué à ma mère ou Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'humour juif sans jamais avoir osé le demander... Soit le meilleur de l'humour juif !

  • En 2006, Anne de Rancourt, mère admirable de quatre jeunes adolescents, faisait rire la France entière (et certains pays adjacents) avec un inénarrable pamphlet : Comment élever un ado d'appartement ? Cinq ans plus tard, lesdits ados enfin élevés (mal) et devenus grands (dadais) refusent de quitter le cocon familial.
    L'auteure au bord de la " crise de mère " ne sait plus alors à quel saint se vouer pour enrayer leur " tanguysme " chronique. Il faut que jeunesse se casse ! C'est pourquoi elle imagine des stratagèmes pervers pour les persuader d'aller voir ailleurs " si elle y est ". Il faudra qu'elle leur " pourrisse grave " la vie et qu'elle s'immisce entre autres dans leurs fêtes rituelles pour qu'ils se décident enfin à ouvrir un oeil sur ce qui les attend hors du cocon familial.
    Mais leur mère si aimante acceptera-t-elle de les laisser partir ? C'est tout le paradoxe de ce livre aussi drôle qu'émouvant.

  • Rien à foot

    Cabu

    En 1998, à l'occasion de la coupe du monde de foot, Cabu et Jean-Loup Chiflet avaient commis ce petit livre d'un humour à faire grincer des crampons, même sur une pelouse... Dix-huit ans plus tard, nous rééditons et enrichissons cet ouvrage.

    Force est de constater que l'Euro 2016, malgré l'intérêt qu'il suscite, ne va pas plaire à tout le monde. Ce petit livre est destiné à tous ceux qui, comme Cabu et Chiflet (pourtant ex-intercommunaux de baby-foot) - n'en avait - et n'en a toujours rien à foot des lucanes et autres surfaces de réparation.

    Grâce à eux, shootez-vous à l'humour pour supporter les supporters sous (demi) pression et restez hors jeu jusqu'à ce que la Coupe soit pleine. Et si d'aventure vous assistiez à un match nul, c'est ce qu'ils appellent un pléonasme.

  • Des exercices drôles et décalés pour revoir (sans prise de tête !) tout ce que vous avez oublié depuis vos tendres années de lycée : les nombreux pièges de la langue française, les grandes dates de l'histoire de France, les équations de maths ou les subtilités des langues étrangères, mais aussi de nombreux tests de culture générale (musique, cinéma, sport, art, spectacles, écologie...).

  • Des exercices drôles et décalés pour revoir (sans prise de tête !) tout ce que vous avez oublié depuis vos tendres années de lycée : les nombreux pièges de la langue française, les grandes dates de l'histoire de France, les équations de maths ou les verbes irréguliers en anglais, mais aussi de nombreux tests de culture générale (musique, cinéma, sport, art...) Cet hiver, bûchez vos classiques !

  • S'il est un endroit où les perles s'accumulent, c'est bien dans un tribunal. Nous avons donc demandé à Emmanuel Pierrat de collecter pour nous de nouvelles phrases (en les resituant dans leur contexte le cas échéant) et de restituer le meilleur de ses fameuses perles de tribunaux.

    Les Brèves de prétoire constituent un recueil hilarant des meilleures saillies entendues dans les tribunaux français et étrangers. Drôles, cyniques, ironiques, toutes ces phrases sont authentiques et témoignent de la cocasserie de certaines situations, de l'absurdité de quelques questions et de la naïveté de nombreuses réponses... Avocats, juges, accusés, chacun en prend pour son grade !

  • Chaque année, nombreux sont les correcteurs qui relèvent les petits bijoux de naïveté, de poésie et d'incompréhension qu'ils découvrent à la lecture des copies des futurs bacheliers...

    Les perles sont nombreuses, les erreurs qui fleurissent sur ces copies ne sont pas seulement liées à l'ignorance des éléves ! On peut relever des erreurs liées au stress de ce premier examen d'envergure, des erreurs liées à une mauvaise lecture des consignes, et bien sûr les récurentes fautes d'orthographe et de grammaire. On trouve aussi des démonstration hasardeuses (notamment en philo) qui ne veulent rien dire et qui servent seulement à mettre en lumière la méconnaissance totale du sujet par l'élève...

    Elles nous rappellent des erreurs qu'on a faites ou qu'on aurait pu faire... et puis après tout il vaut mieux en rire ! 

  • Ras-le-bol de tous ces bouquins sur moi qui ne racontent que des conneries ! stop.
    Je suis le seul en qui j'ai confiance pour parler de moi. stop. je vous incite donc vivement à publier mon journal intime. nicolas s.

  • Le mokifo

    Jean-Loup Chiflet

    • Chiflet
    • 9 Février 2012

    Après le succès du Mokimanké, voici enfin sa suite logique et tant attendue, le Mokifo.
    Toujours aussi convaincus qu'un petit mot vaut mieux qu'un long discours pour désigner des choses et des situations bien réelles, les auteurs en ont confectionné de nouveaux, qu'ils souhaiteraient enfin voir apparaître dans nos dictionnaires. Ainsi, le grrrroulettement, ce grondement très agaçant produit par une valise à roulettes traînée sur un trottoir ou la tchernobulle, ce désagréable nuage de fumée qui flotte au-dessus des fumeurs à l'entrée d'un immeuble de bureaux.
    Vous y découvrirez aussi qu'un perverseur est ce serveur un peu trop attentionné qui ne cesse de remplir votre verre au restaurant et qu'un bird-burger est en fait ce pigeon écrasé sur lequel plusieurs voitures ont déjà roulé ! Un livre essentiel que vous allez dévorer même sans salivrer (porter l'index à sa bouche pour le lubrifier avant de tourner les pages).

  • Jean-Jacques Vanier a eu l'idée de tendre l'oreille et de noter ces petites phrases que nous avons tous prononcées ou entendues au moment de choisir des cartes postales, d'essayer un maillot de bain, ou de prendre l'apéro sur le port en commentant la démarche des passants.
    Drôle, insolite et parfois même poétique, ce livre qui sent bon la crème solaire nous plonge immédiatement dans la légèreté et l'insouciance propres aux vacances. Vivement l'été !

  • Toutes celles et tous ceux qui possèdent un chat passent plusieurs heures par semaine à regarder des photos de cet animal sur Internet et/ou à envoyer des photos de leur chat à des amis qui, pour les remercier, s'empressent de faire de même. De mémoire de félin, jamais on n'a vu un chat regarder des photos d'hommes. L'Homme ne nous ressemble pas : il est lourd, dépendant, pataud, gourd, raide, agité, désordonné, bruyant, mal léché. Une anomalie génétique a doté certains membres de cet espèce du sens de l'humour. mais c'est rare. Alors pourquoi ce livre ? Parce qu'il était temps de rétablir l'équilibre et la vérité. Un livre drôle et instructif qui prend le contre-pied des guides habituels sur nos amis les chats. Pour la première fois, le chat donne son point de vue sur son maître, ses habitudes, ses manies, ses lubies. et nous en apprend beaucoup sur nous !!!!

  • Suites et fins

    Jean-Loup Chiflet

    • Chiflet
    • 24 Janvier 2008

    Il ne manquait plus que ça ! après l'hypocrisie des prix littéraires, voici le scandale des suites littéraires ! il n'aura en effet échappé à personne que fin 2007 autant en emporte le vent a été outrageusement " revisité " pour la deuxième fois depuis la mort tragique de margaret mitchell en 1949.
    Pour empêcher que le crime ne se renouvelât, j'ai décidé d'infliger à mon tour des suites et des fins cocasses à une quarantaine d'oeuvres de mon choix ; certes, je n'y vais pas par quatre chemins lorsque j'imagine charles bovary amoureux de m. de rénal, un personnage d'amélie nothomb tenant une baraque à frites au japon, un héros de houellebecq enlevé par des extra-terrestres, ou encore les capulet et les montaigu gérants d'une agence matrimoniale...
    Mais attention ! si " vous avez raté le début ", vous trouverez aussi dans ce livre le résumé fidèle des oeuvres en question ; voilà pourquoi vous tenez en main un ouvrage ludique, certes, mais aussi hautement pédagogique !

  • c'est l'histoire d'une femme, avocate de surcroît, qui décide sans autre forme de procès de s'en prendre à la " machitude" de "l'humanus masculus ".
    tantôt procureur "les hommes n'ont pas un ventre mais du ventre [...] ils ne mettent les pieds dans une cuisine que pour les glisser sous la table [...] ils séduisent, aiment, enfantent, divorcent... avant de recommencer", tantôt avocate de la défense "les hommes amoureux sont généreux [...] leurs petits culs sont aux yeux des passantes toujours excitants", l'auteure nous livre un texte drôle, parfois très cru et ironique qui devrait trôner sur toutes les tables de nuit des couples responsables.
    un ouvrage destiné aussi bien aux femmes lucides qu'aux hommes courageux qui n'auront pas peur d'y trouver des thèmes de méditation!

    ève françois est avocate et médiatrice au barreau de paris. elle est l'auteure d'ouvrages sur le développement personnel et sur les grandes erreurs judiciaires.

  • Tout le monde connaît l'anglais de cuisine, ou plutôt "the english of kitchen" , pour l'avoir plus ou moins pratiqué en traduisant par exemple "les carottes sont cuites !" par "the carrots are cooked !"
    Mais, quand cet anglais très approximatif astucieusement recyclé par un professeur plein d'humour devient un prétexte pour l'apprendre, on ne peut que s'incliner.
    C'est le pari gagné par Christiane Courbey qui, après avoir récolté pendant de longues années les perles savoureuses de ses chers élèves, nous les livre aujourd'hui dans cet ouvrage très humoristico-pédagogique. Sa recette est simple : choisir une perle, par exemple "station to you !" , essayer de comprendre ce qu'elle est supposée signifier : "gare à toi !", et il ne vous reste plus qu'à donner la bonne traduction "just watch it !". Et voilà comment, à travers quelque 500 phrases, expressions, et autres règles de grammaire, vous allez pouvoir enfin apprendre l'anglais "the fingers in the nose !"
    "It is too strong !" n'est-il pas ?



  • Pas le droit à l'erreur ! Pour être sûr de réussir le plus beau jour de sa vie, il faut tout prévoir et être à même de répondre à toutes les questions et résoudre tous les problèmes.


    Quelques thèmes abordés :
    Ce à quoi on renonce, ce à quoi on s'engage
    Liste des cadeaux de mariage
    Le bouquet
    Le menu (gâteau et dragées)
    Le plan de table
    Les discours
    La nuit de noces

  • Pour la première fois depuis près de soixantedix livres, j'ai décidé d'être enfin moi-même (il était temps.) et d'aborder un sujet plus que sérieux puisqu'il s'agit d'une confrontation avec. Dieu, lui-même !

    Marqué par une éducation très catholique et ayant depuis longtemps perdu cette fois qui me fut durement imposée, j'ai voulu, inspiré par cette jolie phrase de Julian Barnes « Je ne crois pas en Dieu, mais il me manque. » essayer de savoir si, arrivé à un âge canonique, si oui ou non Dieu existe. À l'époque de « l'uberisation », il m'a paru plus simple de m'adresser directement au Bon Dieu qu'à son cher clergé à travers une lettre franche mais légère sur laforme pour ne pas faillir, quand même, à ma soidisant réputation d'amuseur.

    Résultat, un livre je crois assez puissant qui risque vraiment de surprendre, entre la confession et la psychothérapie sauvage. Dans une première partie, je ne laisse rien au hasard : enfance, adolescence marquée par une forte culpabilité judéo-chrétienne, une sexualité bridée mais heureusement débridée par la suite.

    Dans une seconde partie je prends Dieu à témoin en lui démontrant que son clergé « m'a tuer » et je m'adresse ensuite à tous les grands penseurs, écrivains et intellectuels de ce monde ; de Voltaire à Pascal, Sartre, Camus, Onfray, San Antonio, Woody Allen et bien d'autres ; en décryptant ce qu'ils ont pu dire et écrire sur Dieu et le big bang pour me faire enfin mon opinion sur la question.

    Ce livre (qui sera peut-être mon dernier ?) se termine-t-il sur ma conversion ? Suspense. Ah ! J'oubliais, j'en profite aussi pour écrire mon oraison funèbre et éviter ainsi à mes amis de se croire obligés, le moment venu, de me trouver, suivant la tradition, des qualités posthumes autour de ma pauvre dépouille. Jean-Loup Chiflet

  • Ce coffret de fin d'année contient 4 livres qui comportent toutes les citations les plus drôles sur les thèmes fondamentaux de l'existence : famille, métiers, animaux et sports.

    Parfois, les mots nous manquent pour exprimer notre pensée, pour détendre l'atmosphère ou tout simplement pour faire rire ceux qui nous entourent, mais grâce à ce coffret, vous ne serez plus jamais à court d'un bon mot, d'une réplique cinglante et hilarante, et ce, en toute circonstance !

    Un coffret indispensable à offrir ou à s'offrir, pour trouver la bonne citation au bon moment !

  •  Ce livre a été réalisé avec Jean-Loup Chiflet, spécialiste du genre, qui en assurera la promotion avec « My Little Paris », très chouchouté et apprécié par les médias.


    Extraits Aminonyme : Ami ou connaissance dont le nom vous échappe au moment préc

  • Brèves de copies du bac

    Collectif

    • Chiflet
    • 6 Juin 2013

    Chaque année, nombreux sont les correcteurs qui relèvent les petits bijoux de naïveté, de poésie et d'incom- préhension qu'ils découvrent à la lecture des copies des futurs bacheliers. Des phrases phonétiques "Le con flî comment ça en 39", des confusions géographiques "La Nouvelle-Calédonie se situe sur le continent Pacifique" et bien d'autres erreurs. ou encore le cri du coeur d'un élève réalisant toute l'horreur de la guerre au cour de l'examen. Un livre drôle et touchant pour les profs, les parents, les bachoteurs et les bacheliers. pour dédramatiser les absurdités écrites sous le coup du stress de cet examen. du moins on l'espère !

empty