Albin Michel

  • En fouillant dans sa boîte à souvenirs, Morgane Pellennec a retrouvé un trésor qu'elle avait presque oublié. Une lettre envoyée par son premier amour de colonie de vacances. Le petit mot était drôle, touchant, un peu absurde. Elle s'est alors demandé quelles perles pouvaient bien contenir les boîtes à souvenirs des autres, et en a finalement récolté près d'une centaine ! Ce livre rassemble ces mots d'amours d'enfants et les souvenirs qui les accompagnent.

  • « Je m'appelle Marion. Je ne suis pas très grande, contrairement à ce qu'essaie de me faire croire Christian Louboutin. J'ai les cheveux bouclés et les yeux verts (marron-verts) (surtout marron). Avant de trouver l'homme de ma vie, j'ai eu pas mal d'histoires - je dis ça sans me vanter, elles ont toutes mal fini - le célibat, je connais donc. Je suis passée par là, et repassée et rerepassée en cherchant mon chemin. Je pensais que le grand amour m'apporterait toutes les réponses. Devinez quoi ? Il pose de nouvelles questions. » Entre ses romans et ses chroniques, Marion Michau creuse comme un percheron le sillon de l'amour. À l'aube de la quarantaine, elle nous transmet son expérience avant d'avoir le cerveau complément ramolli par le bonheur.

  • Dans « bref. », j'ai mis mes doutes, mes angoisses et mes fantasmes. On en a ri ensemble. Ça m'a fait gagner quatre ans de psychanalyse. Quatre ans après, on en a parlé dans un spectacle, sept ans après on en a fait un livre. 

  • Les fluctuations de poids ne sont pas seulement une question d'arithmétique - apport et consommation de calories - mais aussi d'émotions. Il y a une participation affective aux prises de poids et à la résistance de notre organisme à les perdre. Stéphane Clerget, psychiatre, auteur de nombreux ouvrages, explique les origines psychologiques de nos déséquilibres : conditionnement par l'éducation, pulsion orale, anxiété, consolation. Dans ce livre essentiel, il donne les clés pour se rééduquer, afin de réagir au stress sans compenser par la nourriture. Pour restaurer l'image de soi et rester bien dans son corps.

  • Zoé à Bercy

    Zoé Shepard

    Bercy ! Le grand ministère des Finances. Le rêve de tout fonctionnaire. À commencer par Zoé. Fini la mairie de province et ses gabegies ! Enfin de vraies réunions, de vrais fonctionnaires, du vrai travail dans ce sanctuaire ô combien convoité. Cela aurait pu être le cas...
    . si « Coconne », terrifiante de bonne volonté et débordante de créativité, ne conseillait pas le ministre.
    . si ce même ministre n'était pas « le Don », promu de manière sidérante ministre du budget.
    . et si l'incompétence et l'improvisation ne régnaient pas aussi à Paris et Bercy !
    Mêlant une fois encore réalité et fiction, les aventures de Zoé dans les bureaux des ministères se révèlent aussi drôles qu'effarantes.

  • En bonne Anglaise qui se respecte, Elizabeth II n'est pas dénuée d'humour. Derrière la froideur du protocole se cache une femme pleine d'esprit, comme en témoignent ces authentiques anecdotes, citations et observations ici rassemblées, que n'auraient pas reniées ses compatriotes les Monty Python !
    Parmi ses coups d'éclat, on retiendra le jour où, ayant proposé au prince héritier d'Arabie Saoudite (pays où les femmes n'avaient pas le droit de conduire) une visite guidée de son domaine écossais, elle s'installa elle-même au volant de son Land Rover et roula à tombeau ouvert tandis que son passager la suppliait de ralentir...
    D'hier à aujourd'hui, des cérémonies officielles aux farces jouées à ses petits-fils, Stephen Clarke, l'auteur de God save la France, vous révèle tout sur cet être mi divin mi gaffeur, dont les Sex Pistols disaient : « she ain't no human being » !

  • Trente ans après le Guide du jeune père (vendu à plus d'un million d'exemplaires, adapté au théâtre et en BD, traduit en plus de 10 langues), Antilogus et Festjens reviennent avec un nouveau livre-manifeste.
    Fini le vieux schnock d'hier avec ses moustaches de papy gâteau et ses lunettes en culs-de-bouteilles : le grand- père d'aujourd'hui est jeune, branché, débordant de sève ! Et il risque de faire une drôle de tête quand il va se retrouver avec un marmot dans les bras. Si c'est votre cas, vous vous demandez peut-être...

    - Comment réagir quand votre progéniture vous annonce que vous allez être papy ?
    - Si vos petits-enfants seront aussi pénibles et bruyants que vos enfants ?
    - Si vous vous ferez appeler pépé, père-grand, bon- papa, papito... vieux débris ?
    - Si vous serez capable de jouer à « un-deux-trois- youpe-là » sans vous péter le dos ?
    - S'il est possible d'être grand-père en continuant de porter des jeans slim, une barbe de hipster et en écoutant Nirvana à fond ?

    Un guide indispensable (et hilarant) pour tous les grands-pères qui veulent rester jeunes !

  • L'esprit a besoin d'un partenaire pour s'exercer. Dans cet échange dialogué, la repartie - bienveillante, ironique ou cruelle - est un sommet, le point culminant de la conversation : celui où l'on cloue le bec à un interlocuteur en lui ôtant la possibilité d'avoir le dernier mot. Jean Piat et Patrick Wajsman se sont amusés à escalader ce sommet. De Richelieu à Woody Allen, de Churchill à Groucho Marx, une promenade littéraire en 200 reparties, une échappée vers l'imprévu. Pour rire ou sourire...

  • « - Vous savez quel est votre problème ?
    L'idée surgit dans mon esprit : travailler pour des cons ?
    - Je brûle d'envie de le savoir.
    Le premier fonctionnaire de la Ville se cale contre le dossier de son fauteuil, et déclare doctement :
    - Vous êtes méchante.
    - Ah oui, quand même. « Méchante ». Vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère. C'est une accusation très grave.
    - Je vais prendre les mesures qui s'imposent. » De retour dans cette mairie, qu'aucun lecteur n'a oubliée, après un congé sabbatique d'un an, notre « desperate fonctionnaire » retrouve son service de la Direction Internationale toujours aussi léthargique et qui ressemble de plus en plus à une agence de voyages au service des élus.
    Simplet, Coconne, le Don et Grand Chef Sioux n'ont pas changé et embarquent cette fois notre héroïne en Afrique.
    Incompétence, gabegie et népotisme règnent plus que jamais en maîtres !
    Une saison 2 aussi attendue par le public et les médias que redoutée par ses anciens collègues !

  • Les Anglo-Saxons ont le don de captiver leur auditoire en commençant chaque discours par un opening joke censé briser la glace.
    Une fois le public conquis, ils peuvent en toute légèreté aborder des sujets plus délicats... De l'esprit d'à-propos (les meilleures réparties) au mauvais esprit (les railleries, voire les piques) en passant par l'esprit de chapelle (moqueries et chauvinisme) et l'esprit mal placé (histoires grivoises) ce petit manuel aussi chic qu'indispensable nous propose 80 bons mots drôles, piquants ou cocasses, à reprendre à son compte en toute occasion...

  • " On ne peut être à la fois Mède et roux " a doctement conclu le conférencier.
    Mais que l'émotion lui fasse permuter les sons "m" et "r" et notre historien, énonçant une banalité physiologique, risque de se voir fermer les portes des sociétés savantes. Or, on peut se prémunir contre de tels accidents. Le lapsus est comme le couac des instrumentistes. Il faut savoir le commettre volontairement pour en contrôler l'émission. c'est cette science du lapsus réfléchi, connue plus avantageusement depuis Luc Etienne sous le nom de contrepet, ce véritable art de décaler les sons que tente d'enseigner l'auteur.
    Sa double formation scientifique et musicale le prédisposait à cette alchimie sonore. Ancien de Normale Sup - on manquait alors de belles thurnes -, physicien, pianiste et clarinettiste à l'aise dans les notes comiques, Joël Martin a composé plus de dix mille contrepèteries dont ce manuel livre la quintessence en même temps qu'il propose un index des mots propices au contrepet suivi d'une approche cristallographique de la composition contrepétatoire.
    Disciple du grand Luc Etienne, il alimente régulièrement depuis plus de quatre ans le célèbre "Album de la Comtesse" du Canard Enchaîné.

  • Au gré des dérives linguistiques et lexicales, les mots évoluent : Jean Maillet en démasque les racines insoupçonnées. À la fois savant et divertissant, cet heureux inventaire de mots choisis pour leur étymologie singulière, intrigante ou controversée s impose comme un ouvrage de référence.

  • Loin de Central Park, les Muchachos ont une autre idée du bonheur ! La vie en mieux, et hop, au revoir là-haut, destination été 100% crétin !
    Des Lapins plus crétins que jamais pour dynamiser vos derniers neurones.

  • Perles parlementaires

    Paul Quimper

    Aucun orateur n'est à l'abri de la perle. Haranguer les foules constitue un exercice périlleux, en ce que le verbe va toujours plus vite que la pensée. Le véritable tribun, celui qui improvise, qui court après les mots, à quel coq-à-l'âne ne s'expose-t-il pas ? Parler, parler à tout prix, sans faiblir, sans discontinuer, c'est s'imposer un débit surhumain ; un enthousiasme incontrôlé, la griserie d'une ovation, et tout peut dérailler...

    Bourdes rhétoriques, métaphores malheureuses, déclamations ratées : le carnet secret de Paul Quimper nous dévoile tous les dessous du perlementarisme.

  • Retrouvez le meilleur des inédits de Pascal Légitimus, Didier Bourdon et Bernard Campan dans une bande dessinée haute en couleurs. Des fausses pubs aux adaptations de grands moments de leur émission Les Inconnus sur Europe 1, en passant par des sketches totalement. inconnus, ce condensé d'humour célèbre joyeusement l'esprit du trio culte : travestissements, accents, critique de la société, parodies. tous les ingrédients sont là, pimentés de caricatures drôles et plus vraies que nature.

  • " Pourquoi les blagues belges sont-elles si courtes ? Pour que les Français puissent s'en souvenir...
    " Voici donc, pêchées avec un soin pervers aux quatre coins de France, les 400 histoires les plus bêtes, les plus drôles et les plus méchantes sur nos amis les Belges.

  • « Depuis 40 ans, beaucoup d'artistes se sont prétendus mes successeurs. Il n'y en a qu'un qui peut le mériter, c'est Vincent Roca ! ». Raymond Devos Un réécriture inventive des meilleurs chroniques de Vincent Roca dans l'émission quotidienne Le Fou du Roi, animée par Stéphane Bern. Ces chroniques ne consistent pas à brosser le portrait des invités, mais, à partir de ce qu'ils font ou de ce qu'ils sont, à permettre à Vincent Roca de traiter de quasiment n'importe quel sujet, dans une mécanique de mots aussi savante qu'irrésistible.

  • Le muguet du 1er Mai, le fer à cheval, les sept brins de blé, le houx, le trèfle à quatre feuilles, le chiffre 13, le pompon des marins... ça vous dit quelque chose ? Partant des nombreux objets et mythes que la tradition associe à la chance, Jean-Pierre Colignon, expert du langage, et Jacques Thomas, dessinateur et humoriste, ont réuni leur savoir et leur humour pour nous en dire un peu plus long sur ces « petits bonheurs » dont on nous parle tant. Saviez-vous par exemple que si la coccinelle, également appelée « bête à bon Dieu », se pose sur votre épaule pendant vingt-deux secondes précises, vous avez de bonnes chances d'être heureux ? Que si vous conservez constamment un grain de blé dans une poche ou une chaussure, c'est la réussite et le bonheur assurés ? Que le trèfle à quatre feuilles non seulement fait gagner aux jeux mais, selon la légende des druides, confère des pouvoirs magiques et guérisseurs... jusqu'à faire fuir les fantômes ? « La chance, c'est une histoire de veine, il faut le vouloir », disait Henri Jeanson : avec ce livre drôle et intelligent, mettez toutes les aubaines de votre côté !

  • Petits bobos ou gros pépins, accidents, régimes, alcool ou sexe, médecins, chirurgiens et infirmières, hôpitaux, cliniques et sécurité sociale : quand il s'agit de leur santé, les Français se soignent à l'humour noir...

    « Ma bonne santé me conduit à être souvent malade. » « Ma femme est stérile de père en fils... » « Quand il est mort, notre médecin de famille a perdu une bonne partie de sa clientèle. » « Je ne supporte les piqûres que quand on ne m'en fait pas ! » « Mon sang n'a fait qu'un tour avant de revenir en arrière. » « J'ai été endormi par euthanasie locale... » « Même quand je hurle de douleur, je ne me plains jamais. » « A part un peu d'alcoolisme par-ci par-là, je ne bois pas. » « Quand je ferme les yeux, je trouve que ma vision diminue. » « Mon mari est mort comme il a vécu, bêtement... »

  • Que vous soyez homme, femme, célibataire, marié, divorcé, concubin ou même Pacsé, ce livre vous concerne! Tout, tout, tout vous saurez tout sur les jeux de séduction, les pratiques amoureuses, Nos petits soucis et gros... tracas, nos désirs les plus fous, nos secrets, nos dégoûts, nos ras-le-bol, nos manies, nos jalousies... Et n'oubliez pas, Messieurs, en vous livrant notre petite intimité, nous dévoilons la vôtre ! Un livre à mourir de rire pour en finir avec la guerre des sexes et mieux partager nos oreillers.

  • La tyrannie du régime minceur, le machisme du mari, les caprices des ados, la dictature de la mode, le jeunisme, le vieillisme, la turlute du soir, la psy à tout va, les dîners en ville, les pirouettes avec l'amant... Toutes les femmes ont parfois envie de hurler... NON !
    Fini le « oui... mais » qui vous donne la migraine et mine votre quotidien ! Apprenez enfin à dire NON une bonne fois pour toutes, en trente leçons pratiques, ironiques et salutaires.
    Un manuel savoureux et indispensable pour toutes celles qui en ont marre d'être trop gentilles, par Caroline Cotinaud, une femme jusqu'au bout des ongles qui ose enfin le dire, avec tendresse et autodérision : OUI, les femmes sont merveilleuses. Parfaites ? NON !

empty