• La vie d'Émilienne, c'est le Paradis. Cette ferme isolée, au bout d'un chemin sinueux. C'est là qu'elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu'à ce que l'adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s'appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.
    Une bête au Paradis est l'histoire d'une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les ronces

    Cécile Coulon

    Le recueil Les Ronces de Cécile Coulon est désormais accessible en poche.
    Sa poésie est une poésie de l'enfance, du quotidien, de celles qui rappellent les failles et les lumières de chacun.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les Trois-Gueules, forteresse de falaises, happent régulièrement un enfant au bord de leurs pics, et si les villageois l'acceptent, c'est qu'elles sont l'antichambre du paradis. Au village, Benedict prend la relève de son père, médecin au service des habitants. Il fait la rencontre d'Agnès. C'est le coup de foudre. Des années après, Agnès vit un autre choc, plus violent, dévastateur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ces petits villages qui disparaissent de la carte une fois la nuit tombée sont bien jolis mais inhabitables pour ceux qui n'y ont jamais mis les pieds. Pourtant, l'auteure et ses amis d'enfance ont su en faire leurs terrains de jeux et d'apprentissage. Entre le stade, l'école, l'unique boutique, la salle polyvalente et l'église, il semble possible de grandir heureux dans l'ignorance la plus totale des grandes villes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Noir volcan

    Cécile Coulon

    En 2018 s'est produit un phénomène que personne n'avait vu venir et qui restera dans l'histoire de la poésie française : un recueil a rencontré à la fois un succès critique et public. Cécile Coulon avait alors 27 ans, elle était connue comme romancière depuis déjà plusieurs années, et son premier recueil, Les Ronces, suscita un intérêt et un engouement dépassant de loin le cercle « habituel » des lecteurs de poésie.

    Son second recueil, Noir volcan, est tout aussi éruptif, celui d'une poésie affranchie, libératrice, terrienne. Il fait partie d'un étonnant renouveau de la poésie constaté par les libraires dont Alexandre Bord : « Des poétesses comme Cécile Coulon et Rupi Kaur, dont les textes ont pu être lus au préalable sur les réseaux sociaux, attirent en librairie des lecteurs qui n'avaient jamais acheté un recueil de poésie. » Il est évident à la lire, que Cécile Coulon ne peut vivre sans poésie.

  • Adolescent prodige du huit cents mètres, Anthime n'a jamais couru pour le plaisir. Avant sa blessure, gagner était son unique objectif. Seul comptait le prestige attaché à son surnom : le Pélican. Désormais, plus rien ne guide son existence. Il a enfoui sa colère dans la médiocrité d'un lotissement anonyme. Malgré les années écoulées, son corps d'athlète attend patiemment l'heure de la revanche.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans une petite ville perdue de l'Amérique rurale des années 30, une famille vit tant bien que mal. Fils unique, Thomas est un garçon sage, fragile et sensible. Quand son père meurt des suites d'un accident, il dérape : trahi par son meilleur ami qui le quitte pour une bande de voyous, il se met à fréquenter une boîte mal famée, apprend à boire et devient violent envers la fille dont il est amoureux. Une malédiction semble s'être abattue sur lui, jusqu'au moment où il va commettre l'irréparable.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans un pays sans nom, « Le Grand » dirige une dictature. L'interdiction d'accès aux livres, pilier de l'ordre social, a créé une population analphabète. Élevé à la campagne, le jeune 1075 ne sait pas lire du tout. Profil idéal pour intégrer l'élite des Gardes, il est chargé de surveiller ceux qui savent encore déchiffrer quelques lettres. Un jour, blessé, il atterrit à l'hôpital et assiste à une curieuse leçon d'alphabet. C'est tout un monde qui va s'ouvrir à lui. Cécile Coulon est née en 1990 à Clermont-Ferrand. Ses précédents roman, Méfiez-vous des enfants sages et Le roi n'a pas sommeil sont également disponible en Points.

    Ajouter au panier
    En stock
  • "La course à pied, au sens large du terme, contient tout ce que l'Histoire contient d'histoires : de l'ère paléolithique à nos jours, elle incarne le drame humain, ses passions, ses conquêtes, ses victoires et ses défaites. D'un point de vue sportif, la course est un enfant sauvage, un mauvais élève, parce qu'elle ne répond à aucune règle, ne retient aucune leçon : la course se pratique quand on veut, où on veut, avec ou sans matériel, seul ou à plusieurs.
    Elle ne s'alourdit d'aucune contrainte, elle est la liberté de l'homme à chercher dans sa douleur, dans sa vitesse, dans ses capacités physiques, morales et psychologiques, la force d'avancer, même s'il s'agit de revenir au point de départ : car en course, lorsqu'on part sans se poser de questions, il arrive souvent que l'on trouve une réponse dans sa lancée."

  • Pour tout le monde, Lua est une enfant sage. Sa vie à Cold Street, dans un pavillon de l'Amérique profonde, s'organise autour de ses petits commerces frauduleux et de ses goûters avec Eddy, son ami ex-héroïnomane. Et puis un jour, tout bascule. La mygale rapportée par son père s'échappe de sa boîte et personne ne la retrouve. Elle poursuit Lua jusque dans ses cauchemars. Et l'enfant se renferme peu à peu. Elle ne s'identifie plus aux adultes qui l'entourent, ces êtres vides et moroses. Lua grandit en silence et ses « chouettes parents » laissent faire.

  • Seule en sa demeure Nouv.

  • L'éditeur Jean Boite poursuit sa collection Follow Me, qui met intelligemment l'internet en livre. Le compte Instagram « Sad Topographies » recense les vrais lieux aux noms les plus tristes de Google Maps. Ces cartes réunies par Damien Rudd sont agencées dans ce livre comme un atlas qui permettrait un voyage réel à Divorce Beach, Suicide Bridge, Useless Islands, Hopeless Way ou Disenchantment Bay, et elles sont accompagnées de légendes poétiques, drôles et acides de Cécile Coulon.

  • Le nouveau voisin est un type tellement bizarre qu'on aimerait bien en savoir un peu plus. Est-il repris de justice ? mafieux ? ancien nazi ? Heureusement, il y a Billie, la voisine du troisième pour qui la vie est un chou à la crème, et à qui aucun homme ne résiste. En l'approchant de plus près, elle saura bien lever le mystère...

empty