• ALICIA

    Alicia Keys

    Alicia Keys nous présente son 7ème album studio. Le 1er extrait " underdog " co-écrit par l'auteur, compositeur et interprète britannique " Ed Sheeran " est le reflet de l'univers roots et authentique de son nouvel opus qui sortira le 20/03. Le clip, réalisée par Wendy Morgan, dévoile l'artiste qui fait un constat amer sur les personnes qui ne profitent pas assez de ce qu'ils ont déjà. " Certaines personnes peuvent penser que le mot "underdog" est négatif, mais je le vois comme un mot puissant représentant des personnes qui peuvent être sous-estimées et pourtant relever le défi et dépasser les attentes ". Cette chanson parle de la vie tout simplement et de nos expériences. Nous nous sommes tous déjà retrouvés dans une situation où nous avons dû défier les probabilités.
    Ce nouveau single nous présage un album très prometteur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Pas étonnant que le vieux Clive Davis, découvreur de talent depuis la nuit de la pop (en l'occurrence le festival de Monterey en 1967) ait été subjugué par le talent d'Alicia Keys, véritable prodige soul révélé par Songs In A Minor, un premier album qui la propulsa d'entrée dans la cour des très grandes. Aujourd'hui, l'homme qui contribua amplement au développement des carrière de Carlos Santana, Whitney Houston ou Ace Of Base, épaule toujours la jeune chanteuse mais l'a laissé ciseler à son goût les chansons ivoire et ébène réunies sur ce second album particulièrement convaincant.
    Tour à tour séduisante (If I Ain't Got You), lascive dans la tradition (Dragon Days), alerte comme une jeune Dusty Springfield à la peau sombre (Wake Up), Alicia se sait capable d'ouvrir toutes les portes de la musique noire avec des clés pareilles. Dans If I Was Your Woman, tournerie irréfutable boostée par un sample de Walk On By, ou You Don't Know My Name elle fait montre d'un talent déjà en train de se bonifier, ce qui est décidément très prometteur : cette jeune artiste, splendide de surcroît, vient à peine de fêter ses vingt ans...

  • Here

    Alicia Keys

    « Sans artifices, il s'agit de l'album le plus sincère et personnel de ma carrière. » La superstar Alicia Keys revient plus sobre et naturelle que jamais avec son sixième album « Here ». L'album a été produit en grande partie par la force créatrice the ILLuminaries, composée de : Alicia Keys, le compositeur/producteur Mark Batson, le rappeur/producteur Swizz Beatz, le compositeur historique d'Alicia Keys, Harold Lilly.

    De la condition humaine à la politique internationale, « Here » propose un aperçu de ce qui compte le plus pour Alicia Keys.

    Chaque chanson est une confession, chaque mélodie une prière.

    « Sur cet album, je suis arrivée Here (ici en français) », déclare Alicia Keys. « Un endroit où je suis prête à me regarder sincèrement dans le miroir et voir la réalité de ce que nous sommes devenus dans ce monde. Le bon, le mauvais, les ombres et la lumière. J'ai compris qu'il fallait reconnaître la complexité de chacun d'entre nous pour grandir, comprendre et s'accepter mutuellement. Nous devons être capable d'en parler, de se rencontrer où que nous soyons, Here. »

  • Réédition vinyle : Si on la compare à des chanteuses r'n'b qui ont fait de leurs chorégraphies leur ultime accomplissement artistique, Alicia Keys est un cas à part. Plutôt que répéter des pas de danse, cette jeune chanteuse apprend le piano depuis l'enfance. Virtuose, elle a réussi à placer son premier album, Songs In A Minor, au sommet des charts américains pendant plus de deux mois. Un album limpide où le r'n'b renoue avec la tradition de la soul et du blues. "Girlfriend" ouvre l'album sur un rythme uptempo très accrocheur, et avec "Falling" et son riff de piano lancinant, on comprend qu'on tient entre les mains une petite merveille. Si l'on croise parfois le spectre de Curtis Mayfield (le très Blaxploitation "Troubles"), Songs In A Minor évite l'écueil de la nu-soul rétro-baba pour sonner complètement moderne et limpide. Alicia Keys est incontestablement le plus grand espoir soul depuis Lauryn Hill. Songs In A Minor est peut-être le meilleur album soul/ r'n'b de 2001, un classique à ne rater sous aucun prétexte.

  • Bombe soul la plus attendue de l'année, ce sommet signé Alicia Keys rappelle que la chanteuse demeure la plus douée de sa génération. Un 5ème album studio où la star parle de trouver sa voix, se libérer, suivre son instinct. Intense.

  • MTV unplugged

    Alicia Keys

    Avec son rire chantant et son piano, Alicia se livre sans aucun instrument électrique en pure acoustique. Entre soul et jazz, elle rencontre quelques étoiles : Common, Damian Marley ou Adam Levine (Maroon 5), qui reprend avec elle le "Wild Horses" des Stones, compose avec Al Green, chante Prince comme personne et nous électrise de son feeling vibrant.

  • Pour sa 9ème série, la Collection de coffrets Masters présente dix nouveaux volumes de 4 à 12 CDs, offrant les plus beaux cycles musicaux et anthologies de légende par les plus grands interprètes de nos catalogues Sony Classical, RCA Red Seal et Deutsche Harmonia Mundi, dans des versions remasterisées, et à tout petit prix !
    On y retrouve un coffret 4 CD Pierre Boulez accompagné du New York Philharmonic consacré à Bartok,
    les plus grandes ouvres orchestrales et concertos de Richard Strauss en 7CD interprétés par les plus grands (Fritz Reiner, Lorin Maazel, Claudio Abbado, Esa-Pekka Salonen,...),
    Un coffret 12 CD répertoriant les plus beaux opéras ("La Traviata", "Un bal masqué", "Aïda", "Otello" et "Falstaff") de Giuseppe Verdi ainsi que son "Requiem" dirigé par Arturo Toscanini,
    Strauss chanté par Andreas Schmidt en 8 CD,
    toujours Strauss mais cette fois en 5 CD et avec Lorin Maazel à la baguette,
    les plus belles ouvres pour piano de Grieg par Gerhard Oppitz,
    l'intégralité des concertos pour piano enregistrés par Evgeny Kissin en 4 CD,
    Kurt Eichhorn dirigeant Orff,
    les premières symphonies de Mozart par Harnoncourt,
    et enfin pour finir un coffret 5 CD se focalisant sur le répertoire piano de Mozart, des sonates en passant par les fantaisies et rondos, interprétés par Alicia de Larrocha.


  • Decca présente l'intégrale des enregistrements d'Alicia de Larrocha pour le label, dont sa branche américaine American Decca, en 41 CD et en édition limitée.
    Artiste Decca pendant presque 20 ans, elle est particulièrement célèbre pour ses interprétations de référence de la musique espagnole, comme les Nuits dans les jardins d'Espagne de Falla, Iberia d'Albeniz ou Goyescas de Granados. Mais elle est tout aussi reconnue pour ses lectures de Bach, Mozart, des grands classiques du répertoire français et des romantiques russes, ainsi que des oeuvres virtuoses du 19e siècle.

  • As I am

    Alicia Keys

    Elle n'a que 25 ans et elle fait déjà partie de ces divas au sens noble du terme, celles qui marquent le monde musical de son empreinte, celles qui touchent au plus profond des coeurs et des esprits...
    Certaines de ses chansons sont qualifiées de classiques de la soul. Ses 2 précédents albums lui ont valu une pluie de récompenses à travers le monde dont 9 Grammy Awards.
    La perle de la Soul Music revient avec un nouvel album « As I Am ». Elle décrit son nouvel opus comme la rencontre entre Janis Joplin et Aretha Franklin...

  • Auteur/compositeur/interprète, Alicia Keys est au sommet de son art et de sa popularité. Depuis son 1er album en 2001, sa carrière solo est déjà remplie d'un nombre prodigieux de succès, avec notamment 25 millions d'albums vendus dans le monde, 1.3 million en France (dont 300 000 de son précédent «As I Am»), et plus de 50 récompenses dont 12 Grammy Awards, 3 MTV Awards, 5 American Music Awards...
    Alicia est tout aussi présente avec ses projets parallèles : Rien que sur les 12 derniers mois, Alicia a notamment cartonné avec la BO du dernier James Bond (avec Jack White), et avec Jay Z sur le duo «Empire State Of Mind».
    En solo, Alicia est à nouveau sur le devant de la scène avec son nouveau single «Doesn't Mean Anything» Son nouvel album produit par elle même, Kerry «Krucial» Brothers (Angie Stone, NAS), et Jeff Bhasker (Jay Z, Kanye West).

empty