• C'est la première fois que Roberto Alagna et sa compagne Aleksandra Kurzak se retrouvent au disque. Comme Carmen, La Navarraise s'inspire d'une brève nouvelle (La Cigarette de Jules Claretie). Infl uencée par Cavalleria Rusticana de Mascagni, c'est l'une des rares incursions de Jules Massenet dans le style vériste. L'orchestre de l'Opéra de New York est dirigé par Alberto Veronesi.

    Cette sombre histoire se déroule dans un village Basque pendant la guerre carliste de 1874.

    Anita, la Navarraise, aime Araquil, qui l'adore. Mais le père de ce dernier la méprise, parce qu'elle n'a point de dot. Folle de passion, elle veut s'en procurer une, même au prix d'un crime, et assassine le chef carliste pour toucher la prime promise par le général royaliste. Mais Araquil est blessé, et, comme il croit qu'elle s'est vendue, il meurt en la maudissant. La pauvre Anita perd la raison.

    Ajouter au panier
    En stock
  • C'est aux duos pucciniens les plus émouvants que le ténor franco-italien Roberto Alagna et la soprano polonaise Aleksandra Kurzak, consacrent leur premier disque commun. Y sont réunis des extraits de Manon Lescaut, La Fille du Far-West, Madame Butterfly, Il tabarro et La Bohème, une musique pleine de passion et de grands sentiments, génialement écrite pour la voix et subtilement orchestrée. Les deux chanteurs sont accompagnés par l'Orchestre symphonique de Varsovie placé sous la direction de Riccardo Frizza.

    Ajouter au panier
    En stock
empty