Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • « Nos amis italiens et espagnols (ils ne sont pas les seuls) ne font guère de distinction entre « roman noir » et « roman policier ». Mais comme en France, nous la faisons, en toute logique ce dictionnaire devrait ne comprendre que des entrées concernant le roman policier. Si vous en êtes d'accord, ce sera ma première licence : je parle d'un univers littéraire qui est le mien, on y trouvera aussi bien du « polar » que du « noir ».
    S'agissant d'un univers « littéraire », il ne devrait y avoir ici que des livres. Ce sera ma seconde licence : incidemment, on y trouvera quelques films, quelques séries TV, quelques BD, des librairies, des blogs.
    Enfin, autant prévenir tout de suite : pour les définitions maîtrisées, les monographies exhaustives, les analyses thématiques, etc., le lecteur trouvera facilement d'excellents ouvrages (j'en cite quelques-uns, en fin de volume) qui correspondront à cette attente. C'est à un écrivain que l'éditeur a confié ce Dictionnaire amoureux. Je parlerai donc ici en lecteur et en romancier. Il y aura des oublis impardonnables, des injustices, des jugements contestables. C'est inévitable mais je ne fais que respecter le projet de cette collection : c'est le dictionnaire de ce que j'aime (à quelques oublis près).
    Lorsque je lis un Dictionnaire amoureux, rien ne me fait plus plaisir que de découvrir des choses que je sais déjà. C'est un peu comme pour le Nobel de littérature : le jour de la proclamation, quand il s'agit de quelqu'un dont je connais déjà le nom, j'ai l'impression d'être cultivé. J'espère que ce Dictionnaire amoureux réservera au lecteur quelques-unes de ces satisfactions mais aussi quelques surprises, quelques découvertes. Et l'envie de lire et de relire encore cette littérature majeure qui, quoiqu'on en dise, reste durablement marquée par le prosaïsme de ses origines.
    Alphabétique (de « s'abîmer » à « vouloir-saisir »), totalement subjectif (« on a rendu à ce discours sa personne fondamentale qui est le JE »), sans prétention à l'exhaustivité..., je crois que les Fragments d'un discours amoureux (1977) peut être considéré comme l'ancêtre des Dictionnaires amoureux. Puisqu'il correspond très exactement à mon projet, je reprends donc ici, à la lettre, l'exergue de Roland Barthes : C'est donc un amoureux qui parle et qui dit : »

  • Écrire un Dictionnaire amoureux du Parfum a toujours été un rêve pour moi. Grande admiratrice et lectrice de cette collection, j'étais amoureuse de cette idée de pouvoir déclarer un jour ma flamme au parfum, l'objet de tous mes agréables tourments. Enchanteur, conteur, séducteur, le parfum m'attire depuis bien des années le nez et l'esprit. Il m'a prise un jour sans crier gare et depuis je ne me lasse pas d'essayer de comprendre et d'entrer dans « cette haute puanteur », ainsi que le nommait Michel de Montaigne, qui donne naissance à un espace voluptueux.
    Le parfum ne peut se résumer à une simple marchandise. Il est bien davantage. « Le parfum, c'est l'odeur plus l'homme », disait Jean Giono, soulignant cette nécessaire rencontre entre la peau et l'effluve, pour que s'exprime un parfum, en s'animant sur l'être qui le porte et même en le prolongeant. Le parfum fait parler le silence. Il habite l'absence. C'est pour cela qu'au travers d'un dictionnaire amoureux du parfum, j'ai à coeur de mettre en valeur tout le romanesque qu'il contient. Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités et il unit les cultures, en restant une douce ou violente constante dans l'amour.

  • Ce n'est pas parce qu'il a bourlingué, du Groenland à la Polynésie, du Japon au Chili, qu'Hervé Hamon est un collectionneur de cartes postales. Et ce n'est pas parce qu'il aime naviguer que les cocotiers et le sable blanc le fascinent.
    L'île, avant l'île, c'est le voyage vers l'île. Avec tous les imaginaires inimaginables. Celui du conquérant, de l'exilé ou du migrant, du naturaliste ou du missionnaire, du négrier ou du pirate, celui du déporté, celui de qui se rêve roi d'un monde pur. Celui qui quitte une île pour une autre.
    Les îles ne sont pas des navires à l'ancre mais des montagnes émergées, quand bien même elles ne dépassent que de quelques mètres. Elles sont la plaque sensible de notre monde cerné d'eau, elles racontent nos convoitises, nos guerres, nos croyances, nos espoirs. Elles nous parlent d'écologie et de mondialisation autant que de distinction et de solitude.
    Pas étonnant que la littérature s'en soit emparée. Melville aux Marquises, Hugo à Guernesey, Tchékov à Sakhaline, Perec à Ellis Island, Albert Londres à l'île du diable, Soljenitsyne à Solovki, Dumas à If, Césaire ou Glissant à la Martinique, et ainsi de suite. Ce dictionnaire amoureux va de Fred et de Philémon sur le A d'océan Atlantique, à Robinson sur Juan Fernandez (où Defoe, du reste, n'a jamais mis les pieds).

  • 150 drôles d'expressions pour cultiver son jardin Nouv.

    Pourquoi raconte-t-on des salades ou coupe-t-on la poire en deux ? L'herbe est-elle vraiment plus verte ailleurs ? Qu'est-ce au juste que ce mystérieux pot aux roses qu'on cherche à découvrir ?
    Comme la terre, qui recèle tant de richesses, la langue française a l'art de cultiver les secrets, les trésors. Et quand c'est Stéphane Marie qui se charge de les « exhumer » (au sens propre, sortir de terre), c'est sûr, on en prend de la graine sans jamais faire chou blanc... Lancer des fleurs à un maître du jardinage, c'est le bouquet... En même temps, il en a dans le ciboulot ! Jugez plutôt.

    RACONTÉES PAR NATHALIE GENDROT Romancière et dramaturge, elle a collaboré, avec Alain Rey, à plusieurs ouvrages sur la langue parus au Robert.

    AVEC LA PARTICIPATION DE STÉPHANE MARIE Animateur de l'émission Silence, ça pousse ! sur France 5 et auteur de nombreux ouvrages sur le jardinage.

  • Un dictionnaire de langue française favorisant la maîtrise :
    88 000 mots, sens et définitions ;
    Plus de 40 000 synonymes et contraires pour enrichir son vocabulaire ;
    Les différents sens, des exemples d'emploi, les niveaux de langue, la prononciation, la formation des mots avec l'étymologie, la nouvelle orthographe...
    La conjugaison de tous les verbes ;
    Un dictionnaire de culture générale complet 7 000 noms propres (personnes, lieux, évènements...) ;
    Atlas historique et géographique ;
    Chronologie illustrée ;
    288 pages de dossiers illustrés conçus avec des enseignants et conformes aux programmes ;
    Une histoire du français ;
    Littérature : les genres et les mouvements littéraires...
    Histoire et histoire de l'art :des planches pédagogiques richement illustrées ;
    Géographie et développement durable : les grands enjeux de l'humanité ;
    Des resources pour les professeurs avec le site compagnon gratuit pour les enseignants avec des fiches clés en main : dictionnaire-college@lerobert.com ;
    Tous les nouveaux mots et noms propres pertinents pour les jeunes : climatosceptique, complotisme, cyberharcélement, drone, émoji, infox, VTC, youtuber, Greta Thunberg...
    + un dossier « développement durable » 100% à jour en phase avec les préoccupations des jeunes ;
    Une nouvelle couverture repensée ;

  • Toute la richesse de la langue française :
    - 66 000 définitions.
    - de nombreux exemples d'emploi et les niveaux de langue (littéraire, familier, argotique...).
    - les synonymes, les contraires.
    - les expressions et locutions.
    - la prononciation.
    - les tableaux de conjugaison.

    INCLUS :
    - une grammaire complète.
    - toutes les règles d'orthographe à connaître pour écrire sans fautes.

    Pour développer sa culture générale :
    - 10 000 noms propres (personnes, lieux, événements...).
    Dans tous les domaines : histoire, géographie, arts.
    Sciences, politique...

    Les dictionnaires Le Robert dirigés par le linguiste Alain Rey sont aujourd'hui la référence de la langue française.

    Ajouter au panier
    En stock
  • 60 000 mots, 300 000 sens, 150 000 synonymes, 35 000 citations littéraires ;

    Une description inégalée de la langue française ;
    - La langue d'aujourd'hui : les mots nouveaux et les emplois les plus récents, l'orthographe et ses dernières évolutions.
    - L'usage de chaque mot : son orthographe, sa prononciation, ses différentes significations illustrées de nombreux exemples, les expressions et les locutions où il figure.
    - L'étymologie : l'histoire du mot, avec sa date d'apparition, son origine et le cheminement de ses sens.

    Au fil des mots et des textes ;
    - Suivez les idées entre les mots et passez des synonymes aux contraires, d'une idée à l'autre, du connu à l'inconnu.
    - Plongez dans les citations des grandes oeuvres de la littérature, des auteurs classiques ou contemporains ; retrouvez avec plaisir des phrases célèbres, des répliques de films et des paroles de chansons.
    - Voyagez dans la francophonie et partez à la rencontre de ses richesses.

  • 31 000 mots et sens ;
    Des exemples clairs et vivants ;
    Les synonymes et les contraires ;
    Les familles de mots ;
    La prononciation et les homonymes ;
    De nombreuses remarques sur l'orthographe, la grammaire, l'origine des mots...
    Les tableaux de conjugaison ;
    La nouvelle orthographe ;

    600 noms propres ;
    64 planches encyclopédiques en couleurs ;

    Ajouter au panier
    En stock
  • La référence de la langue française :
    165 000 définitions avec de multiples exemples.
    L'orthographe et ses dernières évolutions.
    Synonymes, expressions, citations littéraires, étymologie, conjugaison...

    Tous les domaines du savoir et de la culture ;
    35 000 noms propres ;
    600 dossiers encyclopédiques et planches thématiques ;
    6 000 illustrations ;
    Des cartes géographiques et historiques...

    Une recherche rapide et facile :
    Mots et noms propres classés ensemble ;

    Votre dictionnaire en ligne grâce à la carte* ;
    Un accès au savoir fiable et sécurisé enrichi de nombreux contenus multimédias : les 100 vidéos-clés de l'Histoire, un conjugateur, un atlas et une chronologie interactifs.

    *Accès au site pendant 4 ans à partir de la date d'activation, modalités et conditions d'utilisation à l'intérieur de l'ouvrage.

    Les dictionnaires Le Robert dirigés par le linguiste Alain Rey sont aujourd'hui la référence de la langue française.

  • Saviez-vous que dire « au coiffeur » n'est plus vraiment une faute, que l'Académie française, c'est du flan, que Villers-Cotterêts est un mythe, que, jusqu'au XIXe siècle, le français est la langue de seulement quinze départements, que Brassens et Gainsbourg n'accordaient pas toujours les participes passés dans leurs chansons ? Saviez-vous qu'aujourd'hui, quoi qu'on en dise, la langue française se porte à merveille ?

    Dans ces chroniques iconoclastes, parsemées de révélations cocasses et troublantes, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux comédiens belges qui furent professeurs de français passionnés de linguistique, réinventent notre rapport à la langue avec humour et ironie. Un exercice totalement décomplexé et vivifiant qui n'épargne pas les puristes, bouscule les idées reçues et redore le français de couleurs nouvelles !

    Adapté des chroniques de l'été de France Inter Tu parles !

    Les auteurs Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sont tous deux enseignants et linguistes de formation. En 2016, ils écrivent et mettent en scène le spectacle La Convivialité à Bruxelles, qui montre les incohérences de l'orthographe française. Ils jouent depuis leur spectacle dans toute la francophonie avec grand succès.
    En 2017, ils publient le texte de leur spectacle La Faute de l'orthographe et, en 2019, chroniquent avec humour la langue française sur France Inter.

  • Pourquoi les Bourbons prennent-ils un « s » quand les Macron n'y ont pas droit ? Pourquoi le nom de Charles de Gaulle est-il un aptonyme ?

    Amis des mots, vous le savez, le français est une langue compliquée mais elle est aussi savoureuse, acidulée, colorée, sucrée... comme un bonbon ! Toutes ses bizarreries, ses règles alambiquées et ses exceptions sans fin sont autant de friandises.

    Au fil de ce livre, je vous raconte ces erreurs qui sont entrées dans le dictionnaire et lève le voile sur des accords qui causent bien des désaccords. Vous apprendrez aussi à résoudre le casse-tête des prépositions et percerez le secret des calembours.

    Régalez-vous, la boîte de bonbons est ouverte !
    />

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le cerveau pense-t-il au masculin ? cerveau, langage et représentations sexistes Nouv.

    « Le médecin a demandé aux collégiens de se laver les mains. » Cette phrase anodine comporte plusieurs ambiguïtés que notre cerveau peine à résoudre. Le médecin est-il une femme ou un homme ? Les collégiens sont-ils un groupe de garçons ou un groupe mixte constitué de filles et de garçons ? Les règles actuelles du français ne permettent pas de le déterminer.

    Pourtant, les règles d'accord n'ont pas toujours favorisé le masculin. Elles sont le fruit des vagues de masculinisation progressive du langage. Ainsi, de nombreuses pratiques langagières courantes nous contraignent à percevoir le monde à travers un prisme masculin.

    Réflexion acérée sur les liens entre le langage, la pensée et les constructions sociales liées au genre, cet ouvrage s'appuie sur des études scientifiques, nombreuses sur le sujet. Il fourmille aussi d'expériences ludiques à faire avec son entourage, pour apprendre à démasculiniser notre langage et notre perception du monde... autrement dit pour retrouver une langue plus inclusive.
    Pascal Gygax dirige l'équipe de psycholinguistique et psychologie sociale appliquée de l'université de Fribourg.
    Sandrine Zufferey est professeure ordinaire de linguistique française à l'université de Berne.
    Ute Gabriel est professeure à l'université norvégienne des sciences et de la technologie où elle enseigne la psychologie sociale.

  • Le dictionnaire phare de l'école primaire au format Poche Plus :
    31 000 mots et sens ;
    - des exemples clairs et vivants ;
    - les synonymes et les contraires ;
    - les familles de mots ;
    - la prononciation et les homonymes ;
    - de nombreuses remarques sur l'orthographe, la grammaire, l'origine des mots...
    - les tableaux de conjugaison ;
    - la nouvelle orthographe ;

    600 noms propres ;
    64 planches encyclopédiques en couleurs ;
    + Un cahier d'anglais ;

  • 150 drôles d'expressions

    Alain Rey

    Jouer avec les mots pour qu'ils ne se jouent pas de nous. Éclairer les obscurités, lever les couvercles qui font de nos expressions favorites des trésors cachés.

    Voilà ce qu'une équipe d'amoureux du langage, animée par Alain Rey, a imaginé pour nous permettre d'« en connaître un rayon » et faire que nous cessions d'« être dans le coaltar ».
    Quand on se lève « dès potron-minet », on peut reconnaître le minet, mais certes pas le potron.
    Si les choses se produisent « au fur et à mesure », qu'es aco, ce « fur » ?

    La langue française est une richesse, mais c'est aussi une boîte à malice. Déjouer cette malice, ce n'est pas trahir notre langage, c'est l'enrichir, et c'est nous faire plaisir.
    150 fois plaisir, par les temps qui courent, ce n'est déjà pas si mal !

    Racontées par Alain Rey, Linguiste et lexicographe reconnu, Alain Rey est l'auteur de nombreux ouvrages sur la langue française et l'un des principaux créateurs des dictionnaires Le Robert.

    Avec la participation de Stéphane De Groodt, Comédien de renom, ce natif de Bruxelles est également un funambule des mots connu notamment pour ses chroniques sur Canal+ qui ont donné naissance à ses célèbres Voyages en absurdie (Plon).

  • Quelle est l'origine d'expressions familières : « Je t'aime grave », « Rouler un patin, une pelle, une galoche » ? Quelle différence fait-on entre « ballade » et « balade » ? Dit-on « courir » ou « encourir un risque » ? Que faire de ces tics de langage qui nous ont envahis : « c'est clair », « lol », « proactif », « scotcher », « c'est culte », « performer », « c'est plié » ? Dit-on « de concert » ou « de conserve » ?

    Lancé en octobre 2011, le site Dire, ne pas dire de l'Académie française connaît un succès croissant. Aux questions les plus variées des internautes sur des difficultés de langue, les académiciens et les linguistes du Quai Conti apportent des réponses claires et argumentées, notamment aux emplois fautifs, aux abus de sens, aux néologismes ou aux anglicismes. Les multiples interrogations sur l'omniprésence d'un vocabulaire technologique ou sur l'irruption de mots étrangers, véhiculés par les médias et la mondialisation, trouvent ici des réponses passionnantes. Car l'Académie française, loin d'être un gendarme, est aussi attentive à la nécessité d'enrichissement de la langue française qu'à la lutte contre l'appauvrissement du vocabulaire.

    Ce livre reprend une sélection de près de 600 entrées, effectuée par des académiciens membres de la commission du Dictionnaire. En se confrontant à des questions d'usage pratique, à des cas concrets et quotidiens, en n'éludant aucune difficulté, ce travail constitue un vif hommage à l'intelligence et aux subtilités de la langue française.

  • L'aventure millénaire des mots racontée par Alain Rey.

    Un dictionnaire unique au monde, à lire comme un roman.
    Plus de 10 000 mots, expressions et sens nouveaux.

    - Plus de dix siècles de voyage dans la langue des idées, des cultures et des sociétés.
    - L'histoire détaillée de 60 000 mots : pour chaque mot, son étymologie, son entrée repérée et datée dans la langue, ses évolutions de forme, de sens et d'usage au cours des siècles - Des schémas pour retrouver la généalogie des mots, souvent inattendue.
    - Des articles de synthèse qui apportent un éclairage sur le français et toutes les langues qui l'ont influencé.
    Six années de recherche, un travail monumental !

  • Ajouter au panier
    En stock
  • Ces mots bien de chez nous chuchotent notre histoire, ce sont les voix hautes en couleur de la France et de ses voisins francophones.
    Un livre truffé d'anecdotes pétillantes, de cartes, d'illustrations et de citations, pour savourer la créativité des français régionaux et se comprendre de Lille à Marseille et de Brest à Strasbourg !
    Très complet et richement illustré, il explore toutes les facettes de la langue des régions avec des anecdotes, des citations littéraires et du quotidien, des curiosités de prononciation, des allusions au patois, des explications sur l'origine des mots locaux, des termes culinaires.
    Un incontournable pour tous les amoureux des mots et tous les curieux de notre pays.

    Les auteurs :
    Mathieu Avanzi : linguiste enseignant à l'Université de Louvain, il a mené de nombreuses enquêtes sur le parler des régions et y a consacré plusieurs articles, un atlas et un blog Aurore Vincenti : linguiste, agrégée de langue et littérature anglaise, elle intervient régulièrement dans les médias sur des sujets de langue française avec des chroniques pétillantes (France Inter, Arte, TV5 Monde, France 2) ;
    Alain Rey : linguiste et lexicographe reconnu, Alain Rey est l'auteur de nombreux ouvrages sur la langue française et l'un des principaux créateurs des dictionnaires Le Robert.

  • Dans un format de poche très pratique, ce dictionnaire de 200 000 mots est LA référence pour développer et moduler son vocabulaire. Au-delà des synonymes, qui permettent d'éviter les répétitions, il offre la plus large palette de mots correspondants à des nuances de sens et d'usage, reflets de la richesse de la langue française.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Qui veut la peau du français ? Nouv.

    Notre niveau en orthographe baisse depuis trente ans. Sont mis en cause Internet et les nouvelles technologies, la méthode globale, les ministres de l'Éducation nationale et leurs réformes, les programmes scolaires, voire la baisse de l'intelligence des enfants eux-mêmes...Mais désigne-t-on les bons coupables ? Que s'est-il donc passé pour qu'on en arrive à un constat si accablant ?

    Notre niveau en orthographe baisse depuis trente ans. Sont mis en cause Internet et les nouvelles technologies, la méthode globale, les ministres de l'Éducation nationale et leurs réformes, les programmes scolaires, voire la baisse de l'intelligence des enfants eux-mêmes...
    Mais désigne-t-on les bons coupables ? Que s'est-il donc passé pour qu'on en arrive à un constat si accablant ?Pour Christophe Benzitoun, le problème vient des défenseurs du bon usage qui ont fait subir depuis des siècles des complications insensées à l'orthographe et à la grammaire, devenues intouchables, sacrées. Au point de créer une fracture irrémédiable entre la langue écrite et la langue orale qui, elle, ne cesse de se transformer. À vouloir protéger le français contre un péril mortel imaginaire, on risque de le figer, de le fossiliser, d'en faire une langue morte comme le latin et le grec ancien.

    Dans cet essai documenté et passionnant, l'auteur défend la nécessité d'une vraie modernisation du français. Modernisation indispensable pour que le français reste une langue vivante !

    Christophe Benzitoun est enseignant-chercheur en linguistique française à l'université de Lorraine et membre du laboratoire ATILF.

    L'intégralité des droits d'auteur de ce livre sera reversée à l'Association de formation et de recherche sur le langage qui prévient l'échec scolaire et lutte contre l'illettrisme en France.

  • Remettons le dictionnaire au milieu du village !

    Le politiquement correct va-t-il tuer notre langue française ? La question est posée depuis déjà quelques années. Et la réponse met en danger les multiples trésors de nos dictionnaires. Plus d'offenses, certes, mais plus de nuances non plus ! Choisir le bon mot est la base d'une expression précise. Aujourd'hui, la façon de s'exprimer est trop souvent guidée par la prudence ou la volonté de ne surtout pas réveiller les garants d'une morale parfois imaginaire.

    On ne dit plus "licenciement massif" mais "plan de sauvegarde de l'emploi". On ne dit plus "guerre" mais "conflit armé". On ne dit plus "être au chômage" mais plutôt "être en situation de demande d'emploi". On ne plus "vieillir" mais "être atteint par la limite d'âge"... les exemples ne manquent pas !

  • Un croyant est un antiseptique.
    Raymond Devos ;
    Le sport, je suis croyante, mais pas pratiquante.
    Anne Roumanoff ;

    De Victor Hugo à Florence Foresti et de Georges Courteline à Pierre Desproges, Hélène Drouard a sélectionné la crème de la crème des bons mots, des traits d'esprits, des satires et des sarcasmes.
    À consommer sans modération !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Nous vivons dans un monde de symboles, et un monde de symboles vit en nous. De la psychanalyse à l'anthropologie, de la critique d'art à la publicité et à la propagande idéologique ou politique, sciences, arts et techniques essaient de plus en plus de décrypter ce langage, tant pour élargir le champ de la connaissance et approfondir la communication que pour apprivoiser une énergie d'un genre particulier, sous-jacente à nos actes, à nos réflexes, à nos attirances et répulsions.
    Après des années de réflexion et d'études comparatives, les auteurs ont tenté de donner à voir le cours profond du langage symbolique, tel qu'il se ramifie dans les strates cachées de notre mémoire.
    Chacun sentira l'importance de ce Dictionnaire. Plus de mille six cents articles, reliés par des comparaisons et des renvois, permettent de mieux approcher la nudité du symbole, que la raison seule ne parvient pas à saisir. Cette somme unique ouvre les portes de l'imaginaire, invite le lecteur à méditer sur les symboles, comme Bachelard invitait à méditer sur les rêves, afin d'y découvrir la saveur et le sens d'une réalité vivante.
    Édition réalisée par Monsieur Christian Lacroix.

empty