Sciences humaines & sociales

  • Qu'elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l'Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
    Ce livre en explore trois et examine ce qu'il en reste aujourd'hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante - puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant - puisque l'époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée - devenue, et restée depuis, un objet d'horreur.
    Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s'est développé alors tant à l'égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.

  • White

    Bret Easton Ellis

    • Lizzie
    • 10 Septembre 2020

    Que raconte White, première expérience de « non-fiction » pour Bret Easton Ellis ? Tout et rien. « Tout dire sur rien et ne rien dire surtout » pourrait être la formule impossible, à la Warhol, susceptible de condenser ce livre, d'en exprimer les contradictions, d'en camoufler les intentions. White est aussi ironique que Moins que zéro, aussi glaçant qu'American Psycho, aussi menaçant que Glamorama, aussi labyrinthique que Lunar Park, aussi implacable que Suite(s) impériale(s). Loin des clichés toujours mieux partagés, plus masqué que jamais, Bret Easton Ellis poursuit son analyse décapante des États-Unis d'Amérique, d'une façon, comme il le dit lui-même, « ludique et provocatrice, réelle et fausse, facile à lire et difficile à déchiffrer, et, chose tout à fait importante, à ne pas prendre trop au sérieux ».
    Que raconte White en ayant l'air à la fois de toucher à tout et de ne rien dire ? Peut-être que le fil à suivre est celui du curieux destin d'American Psycho, roman d'horreur en 1991 métamorphosé en comédie musicale à Broadway vingt-cinq ans plus tard. Ellis a dit autrefois : « Patrick Bateman, c'est moi. » Il ne le dit plus. Et si Patrick Bateman était devenu président ?
    P.G.

  • « De tous mes livres de philosophie et de spiritualité, celui-ci est certainement le plus accessible, mais sans doute aussi le plus utile. Car ce n'est pas un savoir théorique que je cherche à transmettre, mais une connaissance pratique, la plus essentielle qui soit : comment mener une vie bonne, heureuse, en harmonie avec soi-même et avec les autres.
    Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c'est passer de l'ignorance à la connaissance, de la peur à l'amour. »

  • Un récit écrit à hauteur d'homme, vivant, tendu, marqué par la passion et la violence, sur les convulsions de la haine en politique et le rapport de fascination entre hommes de pouvoir et écrivains.
    Le 2 décembre 1851, le président de la République Louis Napoléon Bonaparte viole la Constitution et s'empare de tous les pouvoirs avant de se faire proclamer empereur. Un homme suit pas à pas, depuis des mois, celui qu'on appelle désormais Napoléon III. Il le connaît fort bien et l'a souvent rencontré. Il dénonce son forfait et s'oppose à lui farouchement. C'est Victor Hugo, député de l'Assemblée dissoute et écrivain célèbre.
    Dans ce combat, l'empereur se révèle bien plus stratège et subtil que la caricature qu'on en a faite. Quant au second, il apparaît tel qu'il est vraiment : génial, égocentrique, autoritaire avec ses proches.
    Ce duel passionné entre le voleur et son ombre durera vingt ans. Jusqu'à la chute honteuse de l'aventurier politique et l'apothéose du prophète du retour de la République...

  • Le pianiste

    Wladyslaw Szpilman

    • Lizzie
    • 13 Février 2020

    Septembre 1939. Alors que Varsovie est écrasée sous les bombes allemandes, les accords du Nocturne en ut dièse mineur de Chopin s'élèvent à la radio nationale. L'interprète s'appelle Wladyslaw Szpilman. Il est juif. Pour lui, c'est une longue nuit qui commence...
    Une longue nuit dont l'issue aurait pu être la mort, sans un officier allemand, Wilm Hosenfeld - le plus improbable des sauveteurs. Hanté par l'atrocité des crimes nazis, il va protéger et sauver le pianiste.

  • Le prince

    Machiavel

    • Lizzie
    • 10 Septembre 2020

    Cherchant à rentrer en grâce auprès des Médicis, ses maîtres, le haut fonctionnaire florentin Machiavel leur adresse ce livre qui définit, il y a tout juste cinq siècles, tous les principes de la « realpolitik ». Comment conquérir le pouvoir et le conserver ? Faut-il préserver les monarchies, et par quels moyens ? Faut-il s'appuyer sur la fortune et la force plutôt que sur la religion et la morale ? Dans quel but user de la propagande d'État ? Sans illusion sur la nature humaine, Machiavel, bien loin du machiavélisme qu'on lui prête, haïssait la tyrannie. Pragmatique, il était républicain de coeur, dans cette république de Florence confisquée par les nobles et les banquiers.

  • De Gaulle

    François Kersaudy

    • Lizzie
    • 24 Septembre 2020

    Des cinq grands protagonistes de la Seconde Guerre mondiale, De Gaulle est le seul à avoir reçu une formation d'officier général - les quatre autres : Hitler, Staline, Roosevelt et Churchill étant au plus haut point des stratèges amateurs.
    L'ironie du sort a voulu que durant l'essentiel de cette guerre, le seul stratège compétent ait été le seul à n'avoir pas d'armée...

    Ce général de brigade engagé malgré lui en politique a joué au bénéfice de la France un rôle considérable durant la Seconde Guerre mondiale et pendant le quart de siècle qui a suivi.
    Militaire qui n'a jamais cessé d'affirmer la primauté du civil, il a posé les jalons d'une doctrine de dissuasion stratégique qui a rendu à la France son statut de grande puissance. Ses propres propos et les témoignages de ses subordonnés donneront un bon aperçu de ce qu'ont été, au sommet comme sur le terrain, les conséquences de ses ambitions, de ses décisions et de ses prévisions.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les mythes de la Seconde Guerre mondiale

    ,

    lu par Olivier Chauvel
    • Lizzie
    • 7 Juin 2018

    L'histoire de la Seconde Guerre mondiale nous semble bien connue ; elle est en réalité encore largement construite sur un certain nombre de mythes qui ont la vie dure auprès du grand public. Ce livre-chapitres, pensé sur le modèle des grands partenariats Perrin, est à destination du plus grand nombre : narratif, il donne les clés des compréhensions aux lecteurs néophytes. Mais sur chaque sujet, les auteurs apportent du neuf, cassant les clichés convenus et les images toutes faites. Au final se dessine un ouvrage sans équivalent, aussi agréable à lire que novateur. En voici le sommaire :
    - La défaite de 1940 était inéluctable.
    - La Waffen SS : des soldats d'élite.
    - Les U-boot pouvaient renverser le cours de la guerre.
    - Les Kamikazes ne sont pas morts pour rien.
    - Les cheminots français ont gagné la bataille de France.
    - L'économie allemande est puissante, l'économie soviétique est faible.
    - La guerre froide est le produit du partage du monde décidé à Yalta.
    - La France a contribué à la victoire des Alliés.
    - La Seconde Guerre mondiale, une affaire d'hommes.
    - Le soldat américain ne sait pas se battre.
    - Rommel est un grand chef de guerre.
    - Les Soviétiques ont gagné grâce au nombre.
    - Pearl Harbor : une grande victoire japonaise.
    - Les armes miracles allemandes auraient pu tout changer.
    - La guerre du Pacifique, un théâtre secondaire.
    - L'Allemagne a perdu à cause d'Hitler.
    - Le Japon a capitulé en raison d'Hiroshima.
    - Les bombardements ont vaincu l'Allemagne.

  • Femmes de dictateur

    Diane Ducret

    • Lizzie
    • 7 Juin 2018

    Elles s'appellent Inessa, Clara, Nadia, Magda... Ils s'appellent Lénine, Mussolini, Staline, Hitler... Ils les violentent et les adulent, mais se tournent invariablement vers elles. Épouses, compagnes, égéries, admiratrices, elles ont en commun d'être à la fois triomphantes, trompées et sacrifiées. À leurs hommes cruels, violents et tyranniques, elles font croire qu'ils sont beaux, charmeurs, tout-puissants. Car la sexualité est l'un des ressorts du pouvoir absolu.
    Diane Ducret raconte par le menu les rencontres, les stratégies de séduction, les rapports amoureux, l'intervention de la politique et les destinées des femmes qui ont croisé le chemin et sont passées par le lit des dictateurs.

  • Les énigmes de l'histoire de France

    ,

    lu par Jean-Yves Berteloot
    • Lizzie
    • 15 Novembre 2018

    Le 27 septembre 52 avant notre ère, tout était réuni pour que Vercingétorix l'emporte à Alésia sur les légions de César ; or, c'est tout l'inverse qui se produisit. Comment expliquer ce désastre où se joua le destin de la Gaule ? Le 29 mai 1968, le général de Gaulle disparaît ; face au mouvement social, eut-il la tentation de se retirer, et qu'est-il allé dire et faire à Baden-Baden ? Le secret de ces heures capitales n'est pas entièrement élucidé. La grande histoire est faite aussi de ces incidents, hasards et affaires qui ont défrayé la chronique et conservé leur part de mystère tout en influant sur les destinées du pays : épopée de Jeanne d'Arc, Masque de fer, survivance de Louis XVII, exécution du duc d'Enghien, complot de la Cagoule, bien d'autres circonstances tout aussi romanesques et le plus souvent tragiques ont contribué à façonner la mémoire et la légende nationales, et continuent d'intriguer ou de faire rêver. Sur ces vingt épisodes, voici enfin ce qu'il est possible de savoir et de comprendre. Une autre manière d'écrire l'histoire de France.

  • Dans ce livre qui a mis le feu à l'Amérique et que Donald Trump a cherché à interdire, Michael Wolff nous entraîne dans les coulisses de la Maison Blanche et multiplie les révélations: luttes de pouvoir, favoritisme, amateurisme, trahisons, scènes de famille...
    Difficile de ne pas être saisi d'effroi pour la marche du monde quand les principaux conseillers de la Maison Blanche se vouent une haine froide, quand les efforts des diplomates sont anéantis en quelques tweets présidentiels, quand les collaborateurs jettent l'éponge ou sont renvoyés sur un coup de tête, quand la First Lady et sa belle-fille sont à couteaux tirés... Difficile d'être président des États-Unis quand on est le premier surpris par son élection.

    Le livre de Michael Wolff relance le débat : Donald Trump est-il en capacité de gouverner ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Un mot peut tuer !
    Pour déstabiliser et détruire, les armes de la malveillance, de la manipulation et de la persécution sont innombrables. La perversité ordinaire d'un conjoint, d'un parent, d'un supérieur peut briser un couple, défaire une vie, ruiner une carrière professionnelle. La loi du plus fort règne le plus souvent dans la famille, l'entreprise, la société. L'agresseur mène patiemment son oeuvre paralysante et meurtrière. Sa victime se laisse peu à peu enfermer dans le piège prévu pour son supplice.
    Comment comprendre, analyser, vaincre le harcèlement psychologique ? Quelles solutions, quelles parades y opposer ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Les secrets du IIIe Reich

    ,

    lu par Amélie Belohradsky
    • Lizzie
    • 28 Mai 2020

    Ce recueil propose au lecteur un voyage exceptionnel dans les coulisses de l'Allemagne nazie, en éclairant sept de ses rouages les plus mystérieux. Grâce à leur talent de conteurs et à l'exhaustivité de leur enquête, les auteurs éclairent d'une lumière nouvelle l'un des moments les plus ahurissants du XXe siècle.

  • Le siècle des dictateurs

    ,

    lu par François Hatt
    • Lizzie
    • 9 Janvier 2020

    Si la dictature est aussi ancienne que l'histoire, le phénomène prend un tournant majeur au sortir de la Première Guerre mondiale avec l'avènement des totalitarismes soviétique et fasciste, avant que la crise de 1929 ne favorise le triomphe du nazisme.

    Quatre générations durant, sur tous les continents, des régimes hantés par l'idéologie vont faire régner un ordre de fer, présidant aux guerres et exterminations d'un siècle barbare qui a retourné le progrès contre l'humanité.

    Cette forme absolue de l'absolutisme est orchestrée par des chefs impitoyables et cruels, tous jouant par essence un rôle prépondérant au sein d'un régime qu'ils marquent au fer rouge de leur empreinte. Leurs profils et leurs caractères sont différents, souvent opposés, mais ils communient dans une même soif de pouvoir fondée sur la banalisation de la terreur, une même défiance envers leurs semblables et le mépris le plus profond de la vie humaine et, plus largement, de toute forme de liberté.

    Pour la première fois est ici brossé le portrait des plus édifiants d'entre eux, qu'ils soient célèbres, méconnus ou oubliés ; vingt-deux portraits d'envergure où l'exhaustivité de l'enquête se conjugue avec l'art narratif des meilleurs journalistes et historiens actuels réunis à dessein par Olivier Guez qui signe une préface magistrale.

  • Les énigmes de l'histoire du monde

    ,

    lu par Thierry Janssen
    • Lizzie
    • 19 Mars 2020

    L'Atlantide est-elle une contrée emportée par un tsunami au milieu de la mer Égée ou une métaphore platonicienne ? Certains pensent que le linceul de Turin a enveloppé le corps du Christ, d'autres sont convaincus du contraire. Qui a sculpté et dressé ces monumentales figures dans une île improbable du Pacifique sud ? Oui ou non, les Vikings ont-ils franchi l'Atlantique et fondé des établissements sur les côtes américaines ? La disparition soudaine de la civilisation maya, son écriture indéchiffrable posent des questions restées sans réponse. Jack l'Éventreur n'en finit pas d'être identifié...
    Ces énigmes, on s'épuise parfois depuis des siècles à les élucider, on s'en irrite souvent, mais elles conservent le charme des secrets de famille. Certaines d'entre elles, pourtant, ont influé sur les destinées du monde. Autant d'histoires qui continuent d'intriguer et de faire rêver. Sur plus de trente siècles et sur tous les continents, vingt récits dévoilent ou expliquent des épisodes souvent évoqués, parfois oubliés, et pourtant demeurés mystérieux.

  • Longtemps réservée aux études savantes, la philosophie a retrouvé la faveur du grand public ces dernières années et on ne compte plus les cafés-philo ouverts dans toute la France, les magazines consacrés à cette noble discipline.
    Ce livre audio a pour but d'aider tous ceux que la philosophie intéresse, mais qui n'en maitrisent pas les bases, à comprendre les 50 concepts clés de la philosophie, dans un langage clair, simple, et en illustrant le propos d'exemples concrets. Chaque notion clé est présentée de façon synthétique, centrée sur l'essentiel. L'écoute de cet ouvrage permettra à chacun de comprendre de quoi l'on parle lorsque l'on parle de philosophie. En toute simplicité.

    Dans ce livre audio, vous apprendrez notamment que c'est Albert Camus qui a rendu célèbre la philosophie de l'absurde, que Socrate est considéré comme le père de la philosophie ou encore ce que signifie le terme eudémonisme.

  • Louis XIV t.1

    Max Gallo

    • Lizzie
    • 12 Septembre 2019

    « Le roi est mort, vive le roi ! » Mai 1643, un nouveau soleil s'est levé sur le royaume de France. Sous l'oeil aimant d'une mère rompue à la politique, un roi-enfant découvre la charge que son sang et Dieu lui-même lui destinaient. Son amour pour sa mère, Anne d'Autriche, sa relation à Mazarin, son goût pour l'art, le jeu, les femmes et la chasse, rythment son adolescence. Car, non content de devenir un homme, le jeune Louis doit incarner l'État, guider la France vers l'âge d'or qu'il lui a promis. Malgré les embûches, il lui faudra régner. Seul.

  • La psychologie est une science humaine qui a beaucoup évolué ces vingt dernières années. L'objectif : l'aborder sous les notions les plus modernes, en laissant une part limitée aux approches psychanalytiques, dont les concepts principaux et la grille de lecture sont essentiels à la compréhension de plusieurs notions mais qui ne peuvent plus résumer la pratique du psychologue. Ariane Calvo aborde les approches cognitives, comportementales, les neurosciences, et la grande évolution du traitement des traumatismes psychiques. Elle s'intéresse également à la psychométrie et aux courants de la psychothérapie.

    Dans ce livre audio, vous apprendrez notamment que Sigmund Freud a conceptualisé le complexe d'oedipe, qu'entre 45 000 et 50 0000 psychologues exercent à ce jour en France ou encore que la méthode clinique a été définie en France pour Daniel Lagache, qui fait alors rentrer la psychologie à l'université...

  • Alors que les débats sur l'histoire de France font rage, le présent ouvrage dissèque pour la première fois vingt décisions cardinales qui dessinent la singularité française et racontent sa véritable histoire ; à l'opposé de l'hagiographie béate comme de la repentance mortifère. Sous la direction d'un grand historien (Patrice Gueniffey) et d'un maître-enquêteur du passé (François-Guillaume Lorrain) ; les meilleures plumes du Point et de Perrin racontent avec maestria vingt moments-charnières qui ont bouleversé le présent et dont les conséquences se font toujours sentir.

  • L'Histoire est tragique et accouche toujours dans la violence, comme le dit Marx. La preuve dans cet ouvrage d'investigation historique qui raconte - de l'Antiquité à nos jours - l'histoire méconnue, déformée ou oubliée d'assassinats majeurs, tant par les personnalités frappées que par les conséquences engendrées.
    Embrassant les siècles et les continents, Jean-Christophe Buisson surprend et passionne avec ses récits qui sont autant de thrillers mettant en scène complots, meurtres, attentats et coups d'État.

    Jules César, Henri III, Robespierre, Abraham Lincoln, Maximilien de Habsbourg, Alexandre II de Russie, Elisabeth d'Autriche (Sissi), François-Ferdinand d'Autriche, Nicolas II, Engelbert Dollfuss, Patrice Lumumba, Ngô Dình Diêm, Anouar el-Sadate, Indira Gandhi, Nicolae et Elena Ceausescu.

empty