Editions Du Genevrier

  • Rayon de soleil, galet, tonnerre, mais aussi escargot, ombre ou ver de terre, elles sont multiples les réponses aux nombreuses questions que posent les textes mi-poétiques mi-enfantins d'Antoinette Portis. Réalisées au pinceau et à l'encre de Chine avant d'être colorées numériquement, ses illustrations métamorphosent le banal du quotidien en un monde extraordinaire.

  • Destinée aux enfants à partir de 4-5 ans, cette drôle d'histoire nous rappelle que, parfois, il faut laisser venir les choses à soi... En une quinzaine d'années, son auteure, Véronique Cauchy, a publié une soixantaine de titres pour la jeunesse (albums documentaires et de fiction, recueils, romans) dont beaucoup ont été traduits - au total dans 18 langues. Son style est vif, sa plume, non dénuée d'humour, excelle dans ce type de récit qui fait la part belle aux dialogues.
    Née en Belgique mais établie désormais dans les Asturies, Emilia Conesa puise son inspiration dans les montagnes qui l'environnent. Pastels gras, brou de noix, encre, lino, collages, tout lui est bon pour créer un univers graphique dont la gravure et le monotype occupent toutefois une place centrale. Elle a déjà illustré plusieurs albums et rappelle, par son style, le travail de Chiarra Carrer ou de certains artistes flamands tels que Klaas Verplancke ou Ingrid Godon.

  • Inspirées de somptueux albums naturalistes du XIXème siècle, les aquarelles de John Canty forment un parfait contrepoint au caractère ludique de son texte. En maternelle ou en primaire, les enfants de 4 à 7-8 ans prendront plaisir à répondre à ses devinettes, par déduction des détails et des indices descriptifs qui parsèment chaque page recto avant que la solution ne soit donnée au verso.

  • Un jeune chat et un petit chien s'activent du matin au soir - ils sont nourris, s'amusent et gambadent dans l'herbe. Mais la journée est trop courte et rien ne se passe vraiment comme prévu. Pourtant, au crépuscule, chacun se rend compte, en dépit des différences, que l'essentiel est qu'ils soient ensemble tous les deux.

  • Avec ses illustrations spectaculaires, cet album met en évidence les échelles ahurissantes de l'univers. Par le biais de comparaisons accessibles aux lecteurs de tous âges, son auteur rend ainsi compte d'un sujet tout à la fois complexe et fascinant. Complété par trois doubles pages permettant d'approfondir ces notions, ce livre suscitera un intérêt immédiat auprès des enfants désireux de trouver réellement leur place dans l'univers et de faire leurs premiers pas en astronomie.

  • Jeune artiste ukrainienne découverte sur Instagram, Snezhana Soosh a enflammé la Toile en 2016 quand elle y a présenté ses aquarelles. Vues des millions de fois, celles-ci illustraient des scènes de la vie d'un père qui protège sa petite fille avec beaucoup d'amour, de patience et de gentillesse. Attirant l'oeil sans jamais le heurter, tour à tour drôles puis émouvantes, elles évoquaient la relation privilégiée que peuvent entretenir un papa et sa petite fille. Les voici désormais réunies en un album dans lequel se reconnaîtront bien des pères et leurs enfants.

  • Tempête de neige ou non, cet hymne à l'amitié, à la solidarité et à l'entraide fera fondre le coeur des plus froids, des plus endurcis de ses lecteurs. Illustré par une palette dont chaque couleur caractérise l'un des héros de cette odyssée hivernale, l'album de Lies, aux situations et aux traits pleins d'humour, est destiné aux enfants à partir de 4 ans.

  • Destiné aux enfants de 2 à 5 ans, ce récit en miroir met en scène les adieux d'une petite fille à la ferme de son enfance et son arrivée en ville, dans une toute nouvelle maison. Très accessible, ce texte sensible et délicat est servi par des illustrations, à la manière de John Burningham, qui font appel à l'imagination du lecteur. Bonjour, nouvelle maison. Bonjour !

  • Sous la forme d'un leitmotiv d'une élégante sobriété, le texte d'Antoinette Portis énumère les objets et les choses qui constituent l'univers d'un enfant. Destiné aux petits à partir de 3-4 ans, ce récit se ferme, quand vient le temps de la lecture du soir, par une déclaration d'amour spontanée de la jeune héroïne pour sa mère.
    Cernés d'un épais trait noir, les à-plats de cet album renforcent le caractère trompeusement simple mais très sophistiqué du texte. On y découvre comment les enfants vivent le monde, l'immédiateté et la magie de chaque instant qui, éphémère, se moque de la logique.

  • Dix ans après « La Petite Grenouille qui avait mal aux oreilles », cet album à l'humour accessible aux petits comme à leurs aînés marque le grand retour de Voutch dans l'édition pour enfants. On y retrouve son sens aigu de la narration qui renoue avec la forme d'une randonnée à la chute drolatique. Les dessins à la gouache, d'une précision ciselée, alternent plans larges et rapprochés. Et les aplats de couleurs offrent un arc-en-ciel aux tons hivernaux.
     

  • Inspirées de somptueux albums naturalistes du XIXème siècle, les aquarelles de John Canty forment un parfait contrepoint au caractère ludique de son texte. En maternelle ou en CP, les enfants de 4 à 7 ans prendront plaisir à répondre à ses devinettes, par déduction des instructions visuelles et des indices descriptifs qui parsèment chaque page recto avant que la solution ne soit donnée au verso.

  • Nichées sur une plage et évoluant entre leurs deux mondes, ces deux amies improbables découvrent des moyens inventifs pour partir à l'aventure. Mais une nuit de tempête pourrait-elle les séparer ? Servie par des aquarelles très expressives, cette histoire superbement illustrée, pleine de fantaisie et d'imagination, célèbre avec une grande sensibilité la force et les vertus de l'amitié.

  • Après avoir illustré, avec puissance et sensibilité, plusieurs grands contes du répertoire, G. Rapaport s'essaye ici à un tout autre genre. En mettant en scène un jeune garçon fasciné par les exploits des stars du ballon rond, il narre l'une de ses journées. Entre fiction et réalité, l'imagination et le mimétisme se donnent ainsi rendez-vous, métamorphosant un quotidien plein de fougue et de drôlerie.

  • Inspirées de somptueux albums naturalistes du XIXème siècle, les aquarelles de John Canty forment un parfait contrepoint au caractère ludique de son texte. En maternelle ou en primaire, les enfants de 4 à 7-8 ans prendront plaisir à répondre à ses devinettes, par déduction des détails et des indices descriptifs qui parsèment chaque page recto avant que la solution ne soit donnée au verso.

  • En maternelle ou en primaire, les enfants de 4 à 7-8 ans prendront plaisir à découvrir cette drôle d'histoire, aux personnages singuliers et dans laquelle un voeu peut avoir des conséquences inattendues.

  • Alliant liberté de ton et rigueur scientifique toujours accessible, cet album prend la forme d'une célébration ludique et joyeuse de l'eau et de son importance dans la vie de chacun de nous. Faites au pinceau et à l'encre de Chine, puis colorées numériquement, les illustrations d'Antoinette Portis ondulent audacieusement sur la page - les gouttes de pluie rugissent et coulent ; de puissantes vagues, dans les tons gris et bleus, agitent l'océan tandis que la petite Zoé joue avec des flocons de neige ou patine sur la glace...

  • A partir de 3-4 ans, les enfants qui vont découvrir cette petite histoire, haletante mais à la fin rassurante, adoreront se pencher sur les images merveilleusement détaillées de Benedict Blathwayt et repérer des trésors cachés - un sac à main de sirène sur la plage, un chat sur le quai, des poissons et des mollusques perdus parmi les mauvaises herbes sur le fond marin...

  • A partir de 3 ans, les enfants seront sensibles aux peintures à l'acrylique de cet album, aussi expressives que le visage de Julia, concentré et quelque peu renfrogné. Les coups de pinceau audacieux où domine une palette de bleus et de bruns contrastent avec la simplicité du récit et son évocation des bords de mer à la lumière vive et brillante, aux vagues crémeuses et au sable doré.

  • Zut !

    Voutch

    En quête de tranquillité, une fillette quitte ses copains et s'en va parcourir le monde. A pied dans la campagne, mais les corbeaux y croassent. En barque sur un plan d'eau, mais les poissons viennent la saluer. Dans la forêt, le hibou hulule. Plus loin, dans la savane africaine, les girafes sont bien trop curieuses. Et même sur une île déserte, la solitude n'est plus ce qu'elle était. Par bonheur, voici les dunes de sable sahariennes...

  • Un an après « Bientôt l'hiver », ce nouvel album au scénario aussi original qu'à l'humour irrésistible confirme le grand retour de Voutch dans l'édition pour enfants. Hautement fantaisiste, cette histoire s'inspire d'une autre course : celle que disputent les spermatozoïdes juste avant l'ovulation. Une façon de rappeler aux enfants que la vie, dès le départ, est une compétition et qu'ils ont eu la chance de gagner la toute première d'entre elles, celle qui leur a permis d'exister.

  • Destinée aux petits à partir de 3 ans, cette douce et tendre histoire met en scène deux chats que l'amitié va lier au fil du temps. Mais en évoquant aussi, avec pudeur et une émotion contenue, la disparition d'un félin, elle offre un réconfort à tous ceux, petits ou plus grands, qui ont perdu un animal de compagnie.
    A la manière d'un peintre japonais, Cooper utilise, sur fond blanc, des lignes noires et audacieuses pour tracer les contours des objets et des êtres. Ses dessins, trompeusement simples et fluides, illustrent ainsi chacun des temps forts de la vie de deux chats. Et les couleurs subtiles de quelques fonds - jaune pour les temps heureux, gris pour les tristes - s'ajoutent à la composition rythmique en noir et blanc pour souligner la persistance du souvenir et de l'affection au-delà de la mort.

  • Pour son quatrième album, dans la même collection, de découpages photographiés en noir et blanc (après Parking de nuit, L'Autre Voyage d'Ulysse et Le Petit Chaperon gris), Bruno Heitz s'inspire d'un autre conte traditionnel pour en imaginer une contre-suite à l'humour détonnant. Outre le héros de l'histoire, une bibliothécaire et un volumineux colis offriront au lecteur une surprise très fleur bleue, couleur de la barbe du redoutable ancêtre.

  • Modèle de nursery rhyme, cette fameuse randonnée est très appréciée des enfants américains. Mais elle ajoute ici, à ses grandes qualités textuelles, l'intérêt de sa version bilingue, en français et en anglais. Servie par les gravures sur bois de son illustrateur, puissantes et colorées, elle est plus spécialement destinée aux enfants de l'âge du CP et du CE qui y trouveront l'occasion d'une première découverte, accessible et ludique, d'une langue étrangère.

  • Servi par son grand format oblong, Animains présente une série de mains modelées et peintes, qui sont associées à des textes et photos des animaux correspondants. Sur cette toile non conventionnelle Guido Daniele représente seize espèces allant des flamants roses aux dragons de Komodo, en passant par les alpagas et les papillons. En regard, Silvia Lopez fournit des informations factuelles et scientifiques sur cette faune et souligne la nécessité de sa conservation pour préserver la variété et la richesse de notre environnement.

empty