Cerf

  • Mal-être, souffrances psychiques, sexualité en berne, dépendance aux écrans, rapport démesuré au travail, perte de sens, solitude... Ces manifestations pointent toutes vers la souffrance de notre âme. Or si les psychothérapies et la pharmacologie sont précieuses, elles ne permettent pas de la « guérir ». Et pour cause, tous ces troubles ont leur origine au plus profond de nous, au-delà de notre biologie et de notre mental. Ils renvoient à des tensions intérieures que les plus grandes traditions spirituelles de l'humanité ont identifiées, explorées et accompagnées. Leur soin relève non pas tant d'un traitement que d'une Sagesse de vie. Dès les premiers siècles du christianisme, les Pères du désert ont développé une véritable « pharmacie de l'âme » dont la vertu est de contribuer à la santé spirituelle. Leur médecine, considérée comme « l'art des arts et la science des sciences », est faite de sobriété, de pratiques méditatives et d'hospitalité. Elle apparaît d'une urgente actualité et d'une étonnante pertinence. Pour apprendre à mieux vivre, laissez-vous guider par ces thérapeutes, véritables médecins de l'intériorité. Alors, vous prendrez soin de votre âme et vous cultiverez votre écologie intérieure.

  • À l'aube du nouveau millénaire, il semblerait que la confiance envers les techniciens de la santé ait besoin d'être équilibrée par les antiques dévotions.
    " Si la science n'y perd rien, les malades y gagnent beaucoup. " Ce manuel présente de façon divertissante les saints vers qui diriger nos prières lorsqu'on souffre d'otites, de douleurs lombaires ou que l'on est affublé de disgracieuses verrues... Bourré d'anecdotes, de récits truculents toujours attestés, il décrit les conditions originales qui ont valu aux saints guérisseurs d'être invoqués. Un index des lieux de dévotion à travers toute la France, une liste des saints et les maladies qu'ils soulagent complètent ce malicieux manuel.
    La préface replace les dévotions dans une perspective théologique rigoureuse mais bienveillante.
    />

  • Pendant dix ans, le père Ange Rodriguez, dominicain, fut l'exorciste du diocèse de Lyon. Il raconte les circonstances curieuses de sa nomination, l'affrontement avec le diable, les rencontres avec les personnes blessées par le mal et aliénées par les démons. Il éclaire la recrudescence des manifestations diaboliques et la fascination pour de nouvelles formes du mensonge. Il explique pourquoi l'Église catholique ne sous-estime pas l'influence des anges déchus et comment on peut comprendre aujourd'hui l'existence de ces forces obscures. Avec humour et confiance, il affirme la puissance salvatrice du Christ. Spiritisme, Rose-Croix, sortilèges, pentacles, possession, magie, envoûtement, fétiches, maléfices, infestation, rien ne résiste à son bon sens, son humilité et à sa prière.

  • Les chrétiens sont-ils le dernier espoir d'un monde qui a perdu toute espérance ?
    Oui, espérer est leur profession de foi depuis deux mille ans.
    Non, eux-mêmes sont désespérés en ce début de troisième millénaire.
    Et si espérer, c'était d'abord renoncer à tous les faux espoirs ?
    Refuser d'idéaliser le passé. Refuser de sublimer l'avenir. Dire non au fantasme de la restauration glorieuse et non à l'illusion de l'exaltation apocalyptique.
    L'espérance des chrétiens n'a qu'une chose à offrir : la vie éternelle.
    Une vie qui ne commence pas après la mort.
    Une vie qui débute maintenant.
    Une autre manière de vivre, de vivre sa mort, de mourir sa vie.
    Jamais, sans doute, renaître n'a été aussi simple, clair, aisé qu'avec ce livre.

  • La messe ? Que se passe-t-il quand nous y allons ? Quels sont ces mystères que nous célébrons à chaque eucharistie ? Que veulent dire ces gestes si simples qui ponctuent nos liturgies ?
    Quel contraste saisissant entre la pauvreté de certaines de nos célébrations, comme celle qui a vu la mort du père Hamel, un lundi de juillet, et l'extraordinaire qui s'y dévoile. Car là se joue rien de moins que le salut du monde. L'eucharistie, comme récapitulation de la vie la plus ordinaire des croyants est le lieu où nous sommes configurés au Christ, et où, par la grâce de ceux qui sont là, la création tout entière est achevée en Christ, incarné, crucifié, ressuscité.
    Nous n'allons pas à la messe pour nous-mêmes, mais pour les autres. L'Eucharistie déprivatise la vie spirituelle : elle n'existe que pour se déployer dans notre vie ordinaire, en nous invitant à vivre ce que nous avons célébré. À notre tour de vivre une vie qui dit merci, un sacrifice d'action de grâce et de dire à nos proches : « Ceci est mon corps, livré pour vous. »

  • Comment être chrétien dans le monde tel qu'il va ? Comment comprendre, aujourd'hui, les apparents paradoxes éternels de la foi chrétienne ? Révolution des moeurs et des techniques, drames et injustices de la globalisation, vertiges de la postmodernité : que de thèmes habités par l'attente d'un message d'amour ! Timothy Radcliffe sillonne le monde pour enseigner et prêcher une parole résolument contemporaine, dans la fidélité à la vraie tradition de l'Église. À la lumière de l'actualité et de sa propre expérience, cette Église redevient un foyer de lumière et de chaleur.

  • Qui est cette personne assise, dans l'Évangile, sous un figuier ? C'est vous, c'est moi, c'est chacune, chacun d'entre nous rêvant de vivre enfin notre vie en plénitude.
    Mais à quelle existence Dieu appelle-t-il Nathanaël ? En quoi l'accomplira-t-il en suivant Jésus ? Qu'est-ce qu'une vocation ?
    Nos vies sociale, intellectuelle, amoureuse, ne sont jamais que la recherche et la poursuite de la vie véritable.
    Jusqu'à la lumineuse évidence que la vie que nous désirons et la vie que Dieu veut pour nous ne sont qu'une.
    Explorant comme jamais le fil anodin de la quotidienneté anonyme, Adrien Candiard en délivre ici le miroitement secret au regard de l'éternité.
    Une grande leçon, sans leçon, de spiritualité simple et haute. Un livre pour se jeter sur la voie, après l'avoir lu et dévoré.

  • « D'où vient Dieu ? Quelle est la place de la raison dans la foi ? Qu'est-ce que croire ? Jusqu'où ça m'engage ? Pourquoi le mal ? Qu'est-ce que l'Église ? Faut-il toujours suivre ce qu'elle dit ? ».
    Ils ont entre dix et vingt-cinq ans. Tous élevés dans la foi chrétienne, ils sont pourtant tous différents. Du refus pur et simple de l'Église à un engagement fort, leurs questions sont générationnelles et avant tout universelles.
    Florence Bosviel leur apporte des réponses claires sur les interrogations qui les traversent et face auxquelles nous sommes souvent désemparés.
    Un jeu de questions-réponses, direct et sans tabous, entre une grand-mère et ses petits-enfants.
    Un ouvrage ludique et réfléchi à transmettre.

  • Laisse-moi deviner : ce livre, tu ne l'as pas acheté. On te l'a offert pour ta profession de foi ou ta confirmation, ou à une autre occasion. Et tu te demandes peut-être ce que tu vas en faire. La réponse est simple : tu vas le lire parce qu'il a été écrit pour toi. Plus exactement, il a été écrit avec toi, puisqu'il reprend des questions posées par des jeunes et que je suis prêt à parier que parmi toutes celles qui figurent dans ce livre, il y en a quelques unes que tu te poses.
    Alors voici ce que je te propose : si tu n'as pas prévu de lire tout le livre, lis au moins la présentation. Ce ne sera pas long : 13 pages, de la page 9 à la page 21. Après, libre à toi de continuer... ou de ranger ce livre avec ceux que tu n'as jamais ouverts !
    À toi de voir... et rendez-vous page 9 !

  • Si la prière est ce lien vital qui nous unit à Dieu, elle est aussi le lieu de nombreux combats. Inaccessible, inutile, ennuyeuse ? Ce petit livre explore nos résistances et donne des clés pour entretenir notre vie de prière sans jamais se décourager. À partir des récits de rencontre entre Dieu et des figures de la Bible, de l'écoute de la Parole de Dieu et des maîtres du Carmel, et inspiré par sa propre expérience pastorale, le père Matthieu Aine renouvelle notre approche de l'oraison. Voici quelques conseils pratiques et écueils à éviter pour mettre en oeuvre ce lien d'amour entre Dieu et les hommes, dynamiser notre vie spirituelle et se recentrer sur l'essentiel.

    Le guide incontournable pour réapprendre à prier.

  • L'éternité est déjà là quand cède en l'homme tout ce qui le retient sur un chemin de vérité et de liberté.
    Lorsqu'il emprunte cette voie pour dire le mystère de Dieu à ses frères, aux moniales et aux béguines de la vallée rhénane, Maître Eckhart (1260-1328) ne sait pas encore qu'il lui faudra le vivre jusqu'aux confins du plus radical abandon qui, certainement, est sa plus authentique prédication. Dès lors, éprouvée par l'adversité, sa parole est un chemin d'humanité qui, jusque dans un « je ne sais pas », offre à chacun d'avancer « au large », conformément à la parole de Jésus à ses disciples, dans les profondeurs océaniques du désir le plus intime, là même où l'âme humaine accueille ce qui lui est le « plus proche ».

  • Dans ce livre, ce sont les moines de Tibhirine qui pour la première fois se révèlent à travers leurs journaux spirituels, leurs homélies, leurs méditations, leurs correspondances et le journal de leur communauté. Jamais on ne les avait entendus parler ainsi. On découvre qui ils étaient avant de mourir martyrs, et ce qu'a signifié pour eux de vivre ensemble l'appel de Dieu.

    Reprise au coeur de l'intimité de chacun d'eux, c'est une véritable symphonie de la vie qu'on lira ici.

  • Voici le journal d'une grande figure spirituelle. Éprise d'absolu et amoureuse de la vie, Marguerite Hoppenot ne dissociait jamais la contemplation de l'action. Confrontée aux difficultés d'être une femme et une laïque dans l'Église du xxe siècle, cette passionnée de Dieu et de ses contemporains a suivi son appel : transmettre l'essentiel du message de Jésus-Christ au monde. En 1938, à la demande de l'archevêque de Paris, est né le Mouvement Sève, mouvement oecuménique dont elle est la fondatrice. Face au matérialisme de l'époque, elle invite à la communion fraternelle et à une vie chrétienne authentique pour que naisse la civilisation de l'amour.
    À l'occasion des 80 ans du Mouvement Sève, paraît le premier volume de son Journal qui donne à voir le chemin lumineux que creuse l'Esprit dans un être qui lui est totalement livré.

    Une aventure de foi unique !

  • Avec ce roman audacieux, Élisabeth Bourgois donne la parole à Marie. Elle nous raconte simplement sa vie de femme tissée de bonheur, d'interrogations, de doutes et de Foi. Une vie de femme et de mère qui nous invite à voyager en Judée, son pays, dont on découvre les coutumes, les saveurs et les paysages d'il y a 2 000 ans.
    Sa relation avec Joseph et Rachel, la rencontre de Jésus et de Jean-Baptiste, les noces de Cana, la mort violente de son fils... sont autant de moments racontés qui montrent le destin extraordinaire d'une femme proche de nous dont le nom aurait été enfoui dans l'oubli du temps si, une nuit, elle n'avait accepté une incroyable mission.
    Un roman à vivre.

  • Qu'est-ce que la France en fin de compte ?
    Et qu'est-ce que les chrétiens ont apporté à cette aventure époustouflante où cohabitent Clovis et Robespierre, sainte Clotilde et Louise Michel ?
    Cette petite histoire de France a pour ambition de revenir à la source de notre pays. Source cachée qui porte du fruit bien au-delà des limites visibles de l'Église.
    Martin de Tours, Dominique, Ignace, Vincent de Paul, Louis-Marie Grignion de Montfort ou Thérèse de Lisieux, tous ces apôtres ont témoigné avec une audace fantastique. En élargissant les rangs de la communauté catholique, ils servaient par surcroît la France. Les hardiesses du passé sont le meilleur gage de notre avenir, si nous voulons que l'Histoire continue.
    Rédacteur en chef au magazine Famille chrétienne, Samuel Pruvot est membre de la communauté apostolique Aïn Karem. Il a publié Les candidats à confesse.

  • Ce sont des femmes qui inaugurent notre modernité spirituelle en ces temps où s'est évanouie la certitude des fondements. Ce sont elles qui nous disent la Nuit. Thérèse de l'Enfant-Jésus y abandonne tous ses repères pour ne garder qu'une assurance, celle de mourir d'amour, autrement dit d'être avec Jésus à jamais. Courage d'une expérience qui vibre bientôt du don de poésie qu'a reçu Marie Noël. Suivent des philosophes, Simone Weil et Edith Stein, une visionnaire, Adrienne von Speyr, faisant écho à la rumeur des camps dont une Etty Hillesum vit l'inconsolable détresse.
    Plus près de nous, l'infatigable Mère Teresa de Calcutta, harassée de charité, taraudée du silence de son Dieu, et, dans le vertige destructeur de la maladie, la dominicaine Marie de la Trinité.
    C'est l'histoire secrète du siècle où d'aucuns auront cru voir l'éclipse du divin que retrace ici, en mettant ses pas dans ceux de ces témoins inspirés, François Marxer.
    Un bréviaire de spiritualité au féminin.

  • Le père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus (1894-1967), carme, béatifié par le pape François, a vécu plusieurs vies en une seule. Cette biographie les raconte.
    Séminariste aveyronnais happé par cinq années de guerre sur divers fronts, ordonné prêtre, entré chez les carmes, puis appelé aux plus hautes responsabilités de son Ordre, il créa les Fédérations des carmels français et l'Institut séculier international Notre-Dame de Vie. Homme de lettres, il fut l'auteur du best-seller Je veux voir Dieu.
    Mystique prophétique, réaliste, disciple de Vatican II, fasciné par Dieu, « ami de l'Esprit-Saint », diffusant la doctrine des saints du Carmel, ce contemplatif a été de plain-pied dans l'Histoire de l'Église du XXe siècle.

  • « Sur Paul de Tarse, les avis divergent. Tantôt précurseur génial à l'inventivité inouïe, pourfendeur des identités fermées et des communautarismes : celui sans qui le christianisme serait sans doute devenu une secte. Et tantôt fanatique, misogyne, antisémite, doctrinaire, Père-la-morale... Bref, l'homme de tous les scandales !
    Pour faire la part des choses et aller à la rencontre neuve de son énigme, j'ai choisi de lui écrire. Personnellement. Histoire de lui dire mon admiration et ma perplexité. Des zones d'ombre traversent sa biographie : autant d'invitations à le lire entre les lignes. Son monde est loin de nous. Et si proche étonnamment. Paul est l'inventeur d'une langue devenue pour beaucoup lettre morte. Lui écrire est aussi une façon de réduire la distance entre son langage et le nôtre. Je tente d'échanger nos mots, de jeter les miens dans les siens. Ces lettres, en réponse aux siennes, sont un exercice de recréation ».

  • Méditation de pleine conscience, spiritualités laïques : les bonnes vieilles méthodes de prière chrétienne et d'oraison silencieuse semblent avoir abandonné leur terrain aux nouvelles spiritualités et techniques de méditation. Rémi Chéno ne va pas les combattre pour redonner au christianisme une place perdue. Il cherche plutôt leur apprivoisement mutuel. Livre d'initiation à la vie spirituelle, adressé aussi bien aux croyants chrétiens qu'aux spirituels laïques, cet ouvrage est écrit à deux voix : la première conduit le lecteur à faire l'expérience du silence et à s'y arrêter, la seconde réinterprète cette expérience et montre son développement chrétien.
    La dernière partie dévoile comment cette expérience paradoxale d'un silence qui parle s'élargit à la théologie elle-même quand elle s'affronte à l'ineffable d'un Dieu au-delà des mots. Un livre à vivre.

  • Que faire lorsqu'on souhaite reprendre le chemin de la vie chrétienne et qu'on se retrouve au pied d'une montagne de questions ? Comment prier ? Qu'est-ce que la Trinité ? Qui sont les anges ? Pourquoi le Mal ? À quoi servent les sacrements ? Pourquoi Jésus est-il mort sur la Croix ? Qu'est-ce que la Résurrection ? Dans cet ouvrage, le frère Hervé Ponsot invite les (re)commençants dans la foi à répondre à l'appel de Jésus, Viens, suis-moi, sur le chemin que propose la Bible. Une initiation et une aide indispensable pour avancer avec confiance à la rencontre de Dieu.

  • Jean de la Croix, Pierre Teilhard de Chardin, Silouane de l'Athos, Maurice Zundel... Ils ont, tous quatre, connu la nuit. Leur vie a basculé dans le néant. Leur destinée a échappé aux regards. Leur voix a tourné au silence. Ils en sont ressortis porteurs d'une lumière vive.
    Ni traité mystique, ni récit hagiographique, Quatuor mystique est une évocation littéraire d'un moment fort de leur prière d'homme, dans ce qu'elle a d'intime et de personnel. L'auteur, Charlotte Jousseaume, y interprète, avec toute son écoute, ses mots et son doigté de femme, la musique intérieure chantée dans leurs profondeurs.
    Un livre, fruit de rencontres spirituelles, qui interroge notre alliance avec le Vivant. Comment trouver en soi la vraie liberté intérieure ? Comment englober dans notre prière la Terre et l'Univers ? Comment traverser les ténèbres pour voir se lever l'aurore d'un jour nouveau ? Comment prier pour la paix en ce monde ?

  • Qui sont, et que font, les petites soeurs et les petits frères de l'Agneau, ces religieuses et religieux contemplatifs et mendiants qu'au surlendemain de son élection le pape François convoquait en toute hâte au Vatican, avec le cardinal Christoph Schönborn ? Inconnus il y a 30 ans, ils sont aujourd'hui 190 essaimés en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis. L'intuition est simple : dans un monde consumériste, il ne faut pas essayer de vendre, de proposer, d'engager. Il faut juste aller à la rencontre et sonner aux portes pour mendier l'essentiel. Le pain de chaque jour. De quoi manger. C'est désarmant. Une relation singulière s'engage. Le Christ-Jésus est rendu présent par le partage du pain. L'Église n'impose rien. Elle mendie. Les coeurs s'ouvrent et se confient. Voici des récits de rencontres bouleversantes. Chacun illustre l'incroyable aventure spirituelle et humaine d'une communauté passionnée par l'Évangile née entre les pavés de mai 1968 et le désir d'un renouveau profond de l'esprit mendiant qui animait saint Dominique.
    Fondée en France le 6 février 1983, la Communauté de l'Agneau appartient à la famille de l'Ordre des prêcheurs.

  • Les apparitions de Fatima, leur message et leurs trois secrets ! Que n'a-t-on pas écrit à leur sujet ? Tous s'en donnent à coeur joie et les thèses les plus folles circulent, aussi rapides et incontrôlables que le soleil qui danse dans le ciel du Portugal un 13 octobre 1917.
    Et si tout était plus simple ? Et s'il suffisait de suivre la pédagogie divine, celle du Christ et celle de sa Mère, celle de l'Église, celle des apparitions de Fatima même ? Le Jubilé des 100 ans de ces apparitions est une excellente occasion de nous plonger dans les secrets... pour y dénicher le Mystère !
    Mais ne révélons pas tout, enfin pas tout de suite : c'est un secret !

empty