Philippe Michel

  • Inspirant, utopiste et anticonformiste, Philippe Michel a réinventé la publicité.
    Depuis la provocatrice campagne " Myriam " de 1981 (" le 4 septembre, j'enlève le bas "), ses créations se sont solidement installées dans l'esprit du public. Les fous d'Eram, les chipies de Kookaï, le " buvez, éliminez " de Vittel, le " merci qui ? " de Mamie Nova, l'agit-prop de Leclerc, les volcans de Volvic... c'est lui ! Décédé prématurément en 1993, Philippe Michel a laissé le milieu publicitaire comme assommé, désemparé, orphelin.
    Dans cet ouvrage, sur lequel il travaillait au moment de sa disparition, ce provocateur grinçant, plus intello qu'idéologue, partage avec jubilation ses idées sur l'énergie créative, les facéties de la mémoire, le désir qui fane, le message qui s'imprime... Des réflexions corrosives, lumineuses, percutantes... en un mot : vivantes.

  • Lady H.

    Philippe Michel

    Ce roman restitue, sur le fond d'un mystère sans âge et dans le contexte des guerres napoléoniennes, l'authentique histoire de Lady Hester Lucy Stanhope (1776-1839) qui, entre Brummel et Byron, l'Occident et l'Orient, progrès et réaction, dandysme politique et poésie, porta la révolte romantique jusqu'à l'incandescence du désert.

  • Dans la veine des Philo-Fables, Les Philo-Fables pour la Terre proposent au lecteur de s'interroger sur ses relations avec la nature.
    À travers des mythes, des fables anciennes et modernes, des contes de toutes origines, sont abordées les notions de responsabilité, de modération, d'équilibre. Un court commentaire philosophique s'ajoute à chaque fable : il invite le lecteur à poursuivre la réflexion et à mettre en question ses préjugés et ses habitudes.

  • Dans le Vent de l'Histoire...
    Depuis 1992, les Éditions du Triomphe font revivre les séries mythiques de notre enfance et découvrir de nouveaux auteurs, en particulier dans la collection Le Vent de l'Histoire.
    Renaissance pour une pléiade de dessinateurs...
    Blanchard, Breysse, Brochard, Bussemey, Chery, Cuvillier, Dubois, Forget, Gervy, Gloesner, Herboné, Iessel, Jijé, Jordic, Marie-Mad, A. d'Orange, Pesch, Pétillot, Pierdec, Probst, Quimper, Rigot...
    ... Et création de nouvelles séries.
    Balsa, Bar, Berteloot, Capo, Cenci, Chardez, Corteggiani, Declercq, Evrard, Faure, Garcia, Glogowski, Goux, Jarry, Le Honzec, Mankho, Michaud, Trolley, M. Uderzo, Vassaux...
    Le BDM revient sous sa forme la plus complète, augmenté d'environ 25 000 nouveaux albums.

  • Depuis le début des années 1970, Bruce Springsteen chante l'Amérique - celle des « blue collars », des routards et des coeurs brisés -, il chante son enfance dans le New Jersey, avec ses joies et ses frustrations, il chante l'amour, la beauté des femmes, les voitures, la vitesse, les grands espaces, la liberté... Born To Run, Thunder Road, Born In The USA, The River ou Streets Of Philadelphia en témoignent. Avec plus de 100 millions d'albums vendus dans le monde, il est entré dans le cercle des plus grands chanteurs de tous les temps. Nul ne mérite mieux que lui le surnom de « boss » du rock. Bruce Springsteen, la totale est une immersion dans l'oeuvre du songwriter. Depuis Blinded By The Light sur « Greetings From Asbury Park, N.J. » en 1973 jusqu'à Moonlight Motel sur « Western Stars » en 2019, ses 332 chansons sont analysées en profondeur. Genèse des compositions, interprétation des textes, des enregistrements, anecdotes étonnantes..., c'est la discographie officielle dans son intégralité sur laquelle ce livre braque les projecteurs. Les deux auteurs, en plus de leur exploration personnelle de l'oeuvre springsteenienne, se sont appuyés sur un très grand nombre d'interviews de Bruce Springsteen lui-même, mais encore des musiciens du E Street Band, ou des musiciens de studio, des producteurs et des ingénieurs du son qui l'ont accompagné en quelque 45 années d'une carrière intense. Bruce Springsteen, la totale, de plus, est abondamment illustré de photographies, souvent rares ou inédites.

  • Un ouvrage unique au monde. 672 pages consacrées aux 211 chansons décryptées, analysées et expliquées afin de comprendre comment les Beatles ont définitivement marqué l'histoire de la musique. Le 6 juin 1962, les Beatles interprètent pour la première fois Love Me Do dans les studios d'Abbey Road.George Martin, responsable du label Parlophone, a organisé cette audition et prendra la décision de les signer quelques semaines plus tard. De ce morceau désormais mythique à leur dernier single anglais Let It Be paru en mars 1970, peu avant l'éclatement du groupe, les Beatles auront enregistré 13 albums originaux et composé près de 200 titres. Grâce à des témoignages de leurs proches et de leurs collaborateurs de l'époque, cet ouvrage apporte un éclairage aussi bien contextuel que technique sur le processus créatif des Fab Four. Techniques de studio, instruments, innovations musicales, tout est passé au crible pour apprécier l'extraordinaire démarche artistique de John, Paul, George et Ringo.

  • Il ne fallait pas moins de 752 pages pour décrypter, analyser et expliquer l'intégralité des chansons des Rolling Stones, qui ont puissamment marqué l'histoire de la musique.
    Le 7 avril 1962, Brian Jones rencontre Mick Jagger et Keith Richards au Ealing Club de Londres. Un an plus tard, avec Ian Stewart, Bill Wyman et Charlie Watts, les Rolling Stones sont prêts à entrer dans la légende avec l'enregistrement de leur premier single...
    De Come On (1963) à Blue & Lonesome (2016), les Rolling Stones ont produit 365 chansons, réunies sur des albums et singles mythiques, constituant une oeuvre parmi les plus abondantes et innovantes de l'histoire de la musique. La genèse des morceaux, leur réalisation, les instruments utilisés, les lieux d'enregistrement, les musiciens, producteurs, ingénieurs du son ayant participé à l'aventure, les classements dans les hit-parades : Les Rolling Stones, la totale est une plongée au coeur de la musique et du mythe Rolling Stones, grâce à mille et une anecdotes sur cette formidable saga, accompagnées d'une illustration riche et saisissante !

  • Les chapitres : ils forment un récit, reprenant les grands thèmes et les chronologies (démographie, production, institutions, culture.).
    L'atelier de l'historien : le lecteur découvre la manière de travailler de l'historien. Cet atelier met en lumière les sources historiques et les débats d'historiens que la période a engendrés. Un atout majeur.
    Les annexes : indispensables pour comprendre le travail de l'historien, elles reprennent les repères chronologiques, les notices biographiques, la bibliographie par chapitre, la table des références iconographiques, les sources des textes, cartes et graphiques et l'index.

  • Un ouvrage unique au monde ! 704 pages consacrées aux 492 chansons décryptées, analysées et expliquées afin de comprendre comment Bob Dylan a définitivement marqué l'histoire de la musique. En janvier 1961, un chanteur guitariste d'à peine 19 ans débarque à New York, laissant derrière lui son Midwest natal. Direction : les clubs de Greenwich Village. Huit mois plus tard, le 19 mars 1962, il sort son premier LP. Le songwriter et l'album se nomment... Bob Dylan. Depuis ce premier opus éponyme jusqu'à « Shadows Of The Night » en 2015, 35 albums studio sont sortis dans les bacs, sans compter les singles, les coffrets, les BO et la fameuse série des « Bootlegs ». Une oeuvre abondante et remarquable. Bob Dylan, la totale plonge au coeur de ce formidable parcours, album après album, single après single, outtake après outtake, en s'appuyant sur des interviews du songwriter et de ses nombreux collaborateurs (musiciens, producteurs, ingénieurs du son...), de ses proches ou amis, ainsi que sur un grand nombre d'ouvrages de référence. Abondamment illustré par les meilleurs photographes de la scène rock, Bob Dylan, la totale porte un regard novateur sur le répertoire du poète chantant de l'Amérique. Une bible pour tous les fans !

  • 94 chansons en 608 pages : Led Zeppelin, la totale replace sous les feux de l'actualité l'un des groupes majeurs de l'histoire du rock, dont les mélodies, les rythmes et les solos de guitare ont franchi les décennies pour inspirer et enchanter aujourd'hui autant qu'hier.
    Né à l'automne 1968 sur les braises ardentes des Yardbirds, Led Zeppelin a survolé le monde du rock durant toutes les années 1970. Plus encore, il a poursuivi le rêve de toute une génération après la séparation traumatisante des Beatles. Blues rock, folk rock, hard rock, rock prog... la musique du quartet a de multiples facettes. Elle a écrit l'avenir du rock'n'roll, tout en plongeant ses racines dans le blues et les ancestrales traditions des îles britanniques, comme la ballade.
    Les paroles, la musique, les arrangements des 94 chansons du groupe sont analysés en profondeur en s'appuyant pour l'essentiel sur les interviews des membres du groupe à l'époque où ont été enregistrés les albums, mais aussi sur les témoignages des producteurs et ingénieurs du son qui les ont accompagnés dans leur quête musicale.

  • Il ne fallait pas moins de 592 pages pour décrypter, analyser et expliquer le son Pink Floyd qui a transformé l'histoire de la musique. 1966. Tandis que toute une jeunesse vit les heures les plus héroïques et exaltantes du Swingin' London, un groupe fait sensation. Syd Barrett, Roger Waters, Rick Wright et Nick Mason jouent le blues rock comme personne. Un blues rock psychédélique, halluciné, dira-t-on. Quelques mois plus tard, en 1967, ils enregistrent leurs premiers singles, Arnold Layne/Candy And A Currant Bun et See Emily Play/Scarecrow, puis leur premier album, « The Piper At The Gates Of Dawn ». La prodigieuse carrière de Pink Floyd a commencé... Pink Floyd, la totale analyse en profondeur les 179 chansons du groupe, enregistrées avec Syd Barrett, tout d'abord, puis avec David Gilmour. 179 chansons, sorties entre 1967 et 2014, qui montrent le rôle d'aiguillon de la formation britannique, libérée de l'influence américaine pour façonner une musique aux mille climats : psychédélique, planant, ballades acoustiques, symphonique et même hard rock. Étude des textes, immersion dans le processus créatif du groupe en studio, focus sur les producteurs et les ingénieurs du son, sur les instruments... rien n'a été laissé au hasard pour plonger au coeur de la musique de Pink Floyd.

  • Personnage froid et calculateur, monstre dénué de tout sentiment allant jusqu'à sacrifier ses amis d'hier, dictateur aux pleins pouvoirs, voire précurseur « des totalitarismes » du XXe siècle... où bien l'un des plus grands hommes d'État de l'histoire de France, protagoniste majeur de la Révolution, « Incorruptible », héros maltraité par deux siècles d'une légende noire tenace ?
    Maximilien Robespierre ne laisse point indifférent, loin s'en faut, et les querelles historiographiques sont légion à son propos, si prégnantes que l'historien Marc Bloch eut ce mot : « Robespierristes, antirobespierristes, nous vous crions grâce ; par pitié, dites-nous simplement : quel fut Robespierre ? ».
    Mais comment dire simplement ce qui, par nature, se compose d'évolutions, de contradictions, de tensions, de combats ? Comment autrement qu'en réinterrogeant en permanence l'homme et l'oeuvre pour mieux les appréhender, à la lumière tant des archives que de l'historiographie ?
    Loin du panégyrique tout autant que du rejet brutal, le présent ouvrage propose aux lecteurs des réflexions synthétiques, consacrées à quinze thèmes essentiels, qui aideront chacune et chacun à construire, enrichir ou nuancer son opinion.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Au fil des saisons, des journées d'affût et des vagabondages pour découvrir le monde qui nous entoure sous un autre jour, le livre dévoile une succession de photographies plus étonnantes, plus belles et plus incroyables les unes que les autres, réalisées dans un profond respect du règne vivant.
    Promenades littéraires ou poétiques, souvenirs d'enfance, citations d'artistes ou de grandes figures spirituelles, les textes de l'auteur Philippe Saint Martin accompagnent et soulignent la beauté des photographies: ils nous rappellent que la vie, extraordinairement belle et fragile, telle une source sacrée, coule au coeur de nos espaces naturels. Avec émotion et bienveillance, au fil des pages, s'ancre peu à peu en nous la certitude qu'il nous appartient de contempler et de respecter un écosystème dont nous faisons également partie depuis la nuit des temps.

  • Un portrait nuancé et documenté d'une figure majeure des Lumières qui suscite encore et toujours la controverse.

    Château de Ferney, 1765, Voltaire reçoit son biographe. Lors d'entretiens, il raconte, des épisodes marquants de son parcours : enfance chez les Jésuites, premiers émois, découverte de l'écriture, désir d'ascension sociale, notoriété acquise par des pamphlets sulfureux, emprisonnement à la Bastille, exil en Angleterre, participation à l'Encyclopédie... Mais ce n'est pas parce qu'il évoque le passé qu'il en oublie d'être attentif à son temps, et particulièrement à l'affaire du chevalier de La Barre, un jeune homme exécuté pour crime contre le Christ et la foi pour avoir dégradé des symboles religieux. Scandalisé, Voltaire se battra pour réhabiliter sa mémoire et sauver les « complices » du chevalier en éveillant les consciences.

  • Jimi Hendrix occupe une place de choix dans le panthéon de la musique du xxe siècle. En quatre années seulement, il a élargi les frontières du rock comme seuls les Beatles l'avaient fait et a émancipé la guitare électrique comme personne ne l'avait fait avant lui. Jimi Hendrix, la totale est une immersion au coeur de la création hendrixienne, révélée et expliquée à partir d'interviews de Jimi Hendrix lui-même, mais aussi d'entretiens avec les producteurs, ingénieurs du son et musiciens qui ont travaillé avec lui et qui l'ont accompagné en studio durant la seconde moitié des années 1960.

    L'ouvrage couvre toute la courte mais intense carrière du guitar hero, de ses débuts, notamment en tant que sideman des Isley Brothers et de Little Richard, jusqu'au meilleur de ses albums posthumes, au premier rang desquels « The Cry Of Love », « Jimi Hendrix: Blues » et les « BBC Sessions ». Entre les deux, tous les enregistrements officiels de Jimi Hendrix sortis de son vivant font l'objet d'une analyse approfondie. La grand-messe commence avec le single Hey Joe / Stone Free en 1966 et prend fin avec un autre single, Stepping Stone / Izabella en avril 1970. Entre ces deux 45 tours, trois albums studio à la confluence du blues, du rock psychédélique, du jazz et du funk qui ont largement redéfini ce qu'était le rock : « Are You Experienced », « Axis: Bold As Love » et « Electric Ladyland ». À ces enregistrements studio, nous avons ajouté deux confessions live, elles aussi incontournables dans la discographie du guitar hero : « Live At Woodstock » et « Band Of Gypsys ». Purple Haze, Foxy Lady, Little Wing, If Six Was Nine, Voodoo Chile, Machine Gun., toutes les pièces du puzzle hendrixien sont réunies dans Jimi Hendrix, la totale. Et le rideau se lève sur l'étoile vaudou.

  • Le dernier printemps est avant tout un roman d'amour. Martin Mahner, le héros, est un soldat de l'armée nazie posté dans le Sud de la France. Très vite on s'aperçoit qu'il est l'amant d'une «Française», Catherine, venue s'installer en ex-zone libre avec son mari Xavier Gance, quelques années auparavant. Notre héros narre son histoire. Redémarrant sur un flash-back, le récit nous plante à Berlin, dans le décor sinistre de l'Allemagne de la crise et de la montée du nazisme.Mahler est un lycéen brillant, féru de littérature et plutôt timide avec les filles. Son père est sympathisant des SS, quelques uns de ses camarades de classe aussi. Romantique et solitaire, Martin s'inscrit en faux contre les dérives politiques malsaines auxquelles s'abandonne son entourage. Le docteur Braun et sa famille viennent s'installer dans la maison d'en face. Martin remarque immédiatement Katarina Braun, la fille du docteur.

  • L'anthropologie a mis au jour que tous les êtres humains n'ont pas la même compréhension du monde ni de ce que signifie être au monde ; parmi ces ontologies, aucune ne surclasse les autres. Existe-t-il alors un point de vue neutre à partir duquel les étudier et les comparer ? Dans ces manières d'être et de «composer des mondes», quelle est la part du processus ? Quelle est la part de l'inscription de l'homme dans l'enchevêtrement des existences et celle de l'observateur dans son objet ? Telles étaient les questions posées dans le cadre du festival «Mode d'emploi» organisé par la Villa Gillet en novembre 2013, lors du débat de Philippe Descola et Tim Ingold, animé par Michel Lussault.
    /> Le livre conçu aujourd'hui à partir de ce débat propose une ouverture par Michel Lussault, un dialogue réagencé et révisé où alternent les voix de Philippe Descola et de Tim Ingold, enfin un post-scriptum de la main de chacun des deux intervenants.

  • Comment reconnaître l'épuisement professionnel ? Comment améliorer la prise en charge ? Cet ouvrage propose des pistes de réflexion et une démarche en 10 étapes pour dépasser la crise et en sortir. Confronté quotidiennement au vécu de ses patients, Michel Delbrouck dresse dans cet ouvrage un panorama exhaustif et détaillé de la prise en charge du burn-out. Il nous explique ce qu'est le burn-out, quelles en sont les différentes phases et passe en revue les facteurs et les fondements philosophiques de la pathologie afin de permettre de mieux la détecter et d'en évaluer le degré d'intensité. Suivant un modèle évolutif, Comment traiter le burn-out propose un traitement efficace en dix phases pour avancer à son rythme. Dix étapes à ne pas brûler dans lesquelles médecine préventive, médecine curative, psychothérapie, coaching et acteurs de la sphère du travail collaboreront autant dans une optique de prévention que de dépistage ou de traitement du burn-out. Il aborde en outre une étude spécifique du burn-out en entreprise, du bore-out ainsi que du délicat passage de la retraite, dernière étape du travail.

  • 1939. J'avais quitté l'Allemagne pour entreprendre une thèse de doctorat à Paris. J'avais repris contact avec Katarina. Je ne l'avais plus vue depuis son bref retour en Allemagne, au printemps 33, pour l'enterrement de ses parents. Pendant toutes ces années, nous avions échangé des nouvelles par courrier, épisodiquement...
    Le lecteur s'attardera avec intérêt sur le dessin de Jean-Michel Beuriot, dont le trait à la fois fin et acéré et les dominantes de couleurs expressionnistes épousent avec intelligence la richesse de ce scénario conçu par Philippe Richelle. (Le Monde) Double exercice périlleux parfaitement réussi par Beuriot au dessin et Richelle au scénario. Une initiation intimiste aux tourments du coeur.
    Un classique. (Libération) Cet album confirme la maturité du regard historique, et par là même éthique, de la Bande Dessinée. (Lire)

  • La Highway 61, l'artère principale du country blues, est née au même endroit que moi... » écrit Dylan dans ses Chroniques. Les neuf chansons réunies sur cet album sont la quintessence de l'art de Dylan, avec l'apparition d'instruments nouveaux comme l'orgue associé à la guitare électrique, et certains des plus beaux textes du poète. Extrait du best-seller Bob Dylan, la totale, retrouvez tous les détails et le décryptage des neuf chansons et du bootleg Sitting On A Barbed Wire Fence pour accompagner l'écoute du vinyle.

  • Avant-gardiste de la bande dessinée de SF avec Métal Hurlant et, entre autres, les aventures de Lone Sloane, Philippe Druillet n'a jamais caché son attrait pour un autre genre majeur de la littérature populaire : l'heroic fantasy. Yragaël et sa suite, Urm le fou, sont là pour en attester. Ces deux fresques baroques, dignes de Dante et de sa Divine Comédie, nous embarquent dans une série de tableaux bourdonnants, à la puissance épique et mythologique. Plus que la magie, les elfes et les dragons, Druillet y convoque la mort, la folie et la destruction. Bref, comme toujours chez lui, on est bien loin des stéréotypes du genre.

    Dans le cadre de la remise en avant de l'oeuvre de Druillet opérée par les éditions Glénat depuis quelques années, redécouvrez ces deux oeuvres fascinantes du maître pour la première fois réunies dans une intégrale de qualité.

empty