L'express

  • Militants.
    Ce mot semble venu d'un autre temps, celui des idéologies fortes et des combats politiques musclés. Il est pourtant toujours aussi important pour notre démocratie. La jeune génération l'a bien compris, elle qui s'invite dans le débat public en réinventant de nouveaux modes d'engagement, quitte à bousculer certains clichés. Et c'est bien l'une des richesses de ce livre que de présenter des hommes et des femmes de tout âge, issus de régions et de milieux différents, dont les idées sont parfois diamétralement opposées, mais qui défendent chacun à leur manière leurs opinions.
    La journaliste Anne Dhoquois a interviewé vingt-deux militants de partis politiques, de syndicats et d'associations, qui racontent leur engagement, leur mode d'action, leurs motivations et leurs doutes. Que signifie pour eux le fait de militer ? De quelle culture politique se revendiquent-ils ? Comment s'inscrivent-ils dans la campagne présidentielle ? Quelle place ont-ils dans leur organisation ? Loin des plateaux télévisés et des combats des chefs, ces militants de base font enfin entendre leur voix à travers des propos, porteurs de changement et de réflexion sur la société, décryptés par le politologue Henri Rey.
    Deuxième opus de la collection "Paroles libres", ce livre a pour ambition de porter un autre regard sur le débat politique en faisant dialoguer celles et ceux qui lui donnent vie sur le terrain.

  • Jeunes de banlieue.
    Ces mots associés génèrent aussitôt une représentation dans l'imaginaire collectif : celle d'un adolescent issu de l'immigration, portant capuche et baskets, en rupture avec la société. Ce livre propose d'aller au-delà du cliché médiatique. Car derrière le vocable "jeunes de banlieue", il y a des filles et des garçons issus de toutes sortes de milieux, des banlieues franciliennes ou provinciales, aisées, pavillonnaires ou sensibles.
    La journaliste Anne Dhoquois est allée à la rencontre de vingt jeunes, âgés de 15 à 24 ans. Comment voient-ils leur avenir ? Quels sont leurs modèles ? A quoi rêvent-ils ? Quels sont leurs engagements politiques et associatifs ? Quels sont leurs rapports à la famille, à l'argent, à la religion ? Leurs réponses sont autant de Paroles libres qui permettent à ces "invisibles" de faire entendre leur voix.
    Lucides, courageux, porteurs d'espoirs ou touchants, leurs propos sont décryptés par le sociologue Ahmed Boubeker. Premier opus d'une nouvelle collection, ce livre a pour ambition d'ouvrir le dialogue et de créer des passerelles entre des mondes.

empty