Thomas Ziegler

  • Pendant plus de dix ans, le père Ziegler a sillonné les mers du monde comme aumônier des paquebots de croisières, dont les célèbres Costa.
    Tous les soirs, dans sa cabine avec vue sur la mer, il a griffonné des notes qui forment la matière de ce livre. La récolte de sa journée :
    Un repas avec le commandant, la confession d'une danseuse indienne, une messe célébrée au large des Bahamas, des coeurs qui s'épanchent entre deux parties au casino...
    Un paquebot est un petit théâtre sur l'eau où se joue à guichet fermé la comédie du bonheur. Les bateaux de l'éphémère raconte la vie à bord de ces villes flottantes engagées dans une course à la démesure.
    Ce témoignage tendre et drôle est aussi un plaidoyer en faveur d'une présence plus franche de l'Église sur les mers, dans le sillage de l'appel du pape François à rejoindre les périphéries du christianisme. Le père Ziegler décrit de l'intérieur la vie à bord de ces fun ships où une humanité en transit recherche le chemin du bonheur, au risque de perdre son âme...

  • De Thomas Sankara on retient l'image d'un jeune chef d'état qui va jouer de la guitare avec ses troupes, parler à la foule du marché, roule en Renault 5 comme voiture présidentielle et voyage en avions de ligne, estimant qu'un pays pauvre ne peut vivre au-dessus de ses moyens. Il est devenu l'une de ces figures révolutionnaires messianiques que l'histoire nous envoie de temps à autre. Ce discours sur la dette est emblématique : il fut assassiné moins d'un mois après.Jean Ziegler, sociologue de notoriété internationale, chargé de mission auprès des Nations-Unies rencontra à plusieurs reprises Thomas Sankara et devint son ami. Nous parlant de cet homme d'état atypique, il nous présente aussi la situation de tutelle à laquelle les organismes financiers soumettent les pays endettés.

empty