Nouveau Monde

  • - 4700 avant J. C. Les environs de Carnac sont occupés par deux groupes d'humains. Les Nomades des forêts vivent de chasse et de cueillette comme leurs ancêtres les plus lointains. Les Pêcheurs de la côte se sont fixés là où l'ampleur de la marée permet d'abondantes récoltes de poissons à l'aide de barrages de pierres. Un équilibre s'est instauré entre les deux groupes, fait d'échanges (de nourritures, de biens et de femmes) et aussi de conflits qui cessent au premier sang versé.
    Mais voilà que de nouveaux venus incendient les forêts, bâtissent des maisons et interdisent le passage sur de vastes territoires. Ils retiennent prisonniers des animaux inconnus. Ils domestiquent la terre qui leur offre de grosses quantités de céréales. Ce sont les Cultivateurs des vallées.
    Le conflit semble inévitable quand, Longues-jambes, le commerçant voyageur (qui connaît déjà les trois groupes) propose sa médiation. Il est assassiné. Cette fois, la guerre est déclarée et des humains visent à mort d'autres humains - une nouveauté effrayante.
    Le soir de cette première bataille, au milieu des cadavres et des blessés, trois femmes s'interposent : Sourire-de-lynx chez les Nomades, Paruline chez les Pêcheurs, Ardente chez les Cultivateurs. Elles proposent de découvrir ensemble qui a tué le commerçant : le meurtrier porte la responsabilité de la guerre. Chacune garantira pour son groupe l'impartialité de l'enquête. Le coupable et son peuple devront quitter la région, laissant les deux autres se la partager. Persuadé que l'assassin se trouve chez ses ennemis, chacun accepte cette issue radicale.

  • Meurtre chez les Magdaléniens Il y a 15 000 ans, alors que le nord de l'Europe est recouvert de glaciers, le sud-ouest de la France bénéficie d'un climat sec et ensoleillé. Dans les vallées bien exposées du Périgord, les petits groupes nomades de chasseurs-cueilleurs, assurés de pouvoir se nourrir, ont du temps pour sculpter les parois des grottes, graver leurs outils et jouer de la musique.
    Parmi eux, la famille des Quatre-Encoches, du clan des Grandes-Mains-Blanches, occupe la vallée de la Vézère. Un événement met soudain en danger l'harmonie du clan  : Iranie, la jeune fille que la chamane Puissance-de-Licorne vient de choisir comme apprentie, est assassinée. Elle-même menacée, Puissance-de-Licorne parvient à mettre en lumière les tensions qui divisent les Grandes-Mains-Blanches. Mais pour rétablir la solidarité et la sérénité au sein du groupe, sans entrer dans la spirale de la violence, elle devra à tout prix découvrir le meurtrier.

    Le choc de Carnac Carnac, début du Ve millénaire avant notre ère. Les chasseurs-cueilleurs nomades de la Forêt- des-Buttes cohabitent, non sans difficulté, avec les pêcheurs de la côte. Mais de nouveaux venus, les cultivateurs, se préparent à incendier la forêt pour défricher la terre. Chargé d'un message de paix, le commerçant Pas-de-Géant est assassiné. La guerre semble alors inévitable. Trois femmes s'interposent  : Lynx, une jeune nomade audacieuse, Paruline, la deuxième épouse d'un riche pêcheur, et La Vivace, une cultivatrice dévouée. Elles obtiennent un sursis pour mener l'enquête sur la mort de Pas-de-Géant. Le groupe auquel appartient le meurtrier devra quitter la région, laissant les autres se partager le territoire. Le sort de chaque peuple se jouera finalement lors d'une grande cérémonie rituelle au milieu des pierres dressées de Carnac.

  • Il y a 15.000 ans, au coeur du Périgord, les Sapiens Sapiens doivent faire face à un événement inattendu : l'assassinat de la jeune Iranie, apprentie chamane. Pour sauvegarder l'harmonie du clan et assurer sa survie, Puissance-de-Licorne doit trouver le coupable.

  • Jeune fille de bonne famille promise à un beau mariage, Suzie a 16 ans lorsque éclate la Première Guerre mondiale. Son destin bascule. Livrée à elle-même et brûlant de se rendre utile, elle participe aux travaux agricoles, soigne un blessé et tombe amoureuse d'un jeune homme inconnu de ses parents. Elle découvre l'horreur des tranchées, mais aussi la difficulté d'être libre quand on est une femme.
    En 1916, pour supporter l'attente de celui qu'elle aime, elle intègre l'équipe de manipulatrices radio formée par Marie Curie et part en mission sur le front. Mais la chercheuse qu'elle admire est soupçonnée de trahison par les services du contre-espionnage français. Tour à tour révoltée et troublée, Suzie part en quête de la vérité, aidée par des femmes d'exception, pacifistes et féministes. Au lendemain de l'armistice, malgré leur travail acharné à l'arrière, les femmes sont renvoyées dans leurs foyers.
    Toujours rebelle, Suzie s'engage dans la recherche autour de la radioactivité. Alors qu'elle travaille à l'Institut du radium auprès d'Irène Curie, elle est approchée par un espion russe qui menace son fiancé, vulnérable et marqué par les combats.

  • Fin 1918. Après quatre années d'une guerre terrible, l'armistice est enfin signé. Paris est le siège de négociations internationales destinées à instituer une paix durable en Europe. Suzie Valour, une jeune parisienne, retrouve Armand, l'homme qu'elle aime, rendu aveugle par le gaz moutarde. Mais pour demander sa main, celui-ci doit absolument trouver un travail. Malgré son handicap, il persuade Jacquot, un adolescent débrouillard, de faire équipe avec lui. Ensemble, ils poursuivent de difficiles enquêtes journalistiques dans les coulisses du traité de paix. Pendant ce temps, à l'Institut du Radium où elle seconde Marie Curie, Suzie se lie d'amitié avec Véra, une jeune bolchevik qui, comme elle, milite pour la paix et le droit de vote des femmes. Malgré elle, Suzie se retrouve mêlée à des affaires d'espionnage : elle reçoit des lettres anonymes lui demandant de communiquer les découvertes scientifiques de l'Institut Curie. Si elle refuse, Armand pourrait en subir les conséquences...

  • Suzie Valour, une jeune parisienne, voit partir pour le front celui qu'elle aime. Afin de supporter son absence, et se rendre utile en ces temps de guerre, Suzie intègre l'équipe de radiologie de Marie Curie. Envoyée en mission sur les champs de bataille, elle découvre l'épouvantable réalité des combats. Or, Jean, l'un de ses amis, qui travaille auprès de Clemenceau, lui apprend que les services de contre-espionnage s'intéressent de près à Marie Curie. Celle-ci est soupçonnée de livrer aux 52 Allemands les résultats de recherches ultrasecrètes menées par... l'armée et des informations confidentielles sur les mouvements des troupes. Stupéfaite et révoltée par une telle accusation, Suzie mène l'enquête et découvre à son tour que son héroïne a bien des choses à cacher. D'autant plus vulnérable que l'offensive allemande du printemps 1918 accentue la chasse aux traîtres, la chercheuse aura plus que jamais besoin de soutien. Suzie parviendra-t-elle à résoudre le mystère Marie Curie, et à quel prix ?

  • Août 1914. Suzie a 16 ans lorsque éclate la Première Guerre mondiale. Alors même que les hommes partent pour le front, l'univers de Suzie bascule : elle découvre de sombres réalités, la souffrance des hommes, l'horreur des tranchées mais aussi la difficulté d'être libre quand on est une femme. Très vite, elle mène alors sa propre guerre : indifférente à l'idée de déplaire aux jeunes gens élégants qui demanderont sa main, elle décide de participer aux travaux agricoles auprès de sa famille en Charente. Soucieuse de se tenir au courant du conflit, elle s'octroie le droit de lire les journaux. Et, sensible au sort des blessés, elle apporte des soins quotidiens à un tirailleur sénégalais... Rentrée quelque temps à Paris, elle remarque un jeune homme qui vole des chaussures à l'étal pour les offrir aux unijambistes revenus du front. Contre toute attente, Suzie retrouve sa trace et tombe amoureuse de cet adolescent généreux, drôle et pourtant si mystérieux...

empty