Nous paysans : livres illustrés

  • Une formidable mise en valeur du patrimoine rural, un hommage à chacun des paysans rencontrés par ce photographe d'exception.
    Des photographies chargées d'émotion et de réalisme ; le métier de la terre façonne les hommes et les paysages, sauvés de l'oubli par ces clichés.
    Gestes et visages, animaux, la vie rurale dans son entier.
    Le travail, mais aussi les instants du quotidien.

  • Les campagnes d'autrefois enfin en couleurs !
    La France est terre de paysans. Pendant des siècles, ils ont façonné ses paysages et ses villages. En 1880, deux Français sur trois vivaient encore dans les campagnes.
    Les bistrots, les marchés, les lavoirs, les cours de ferme et les bâtiments agricoles étaient baignés de lumière et de couleurs. Or, notre mémoire de cette France rurale est en noir et blanc. Aujourd'hui, grâce à une technologie de pointe, nous pouvons coloriser très précisément les photographies de l'époque.
    Cet album ressuscite un monde rural oublié. Les boeufs et les chevaux sont plus nombreux que les premiers tracteurs. Le travail use les corps. La pauvreté creuse les visages. Les générations se mêlent et les travaux des champs se font en commun. Les villages et les écoles débordent d'enfants. La société est organisée autour de petits métiers disparus. Ce sont les couleurs de nos campagnes.
    Un livre patrimonial et familial pour renouer avec notre histoire.

  • Ce livre est une ode à ces derniers paysans qui avec discrétion, abnégation, passion, toute leur vie ont oeuvré pour la terre. Ce « gars de rien », comme certains se plaisent à le nommer, ce paysan de la montagne thiernoise, mériterait d'être classé au patrimoine mondial de l'humanité.

  • Nos paysans

    Roger Albert

    • Metive
    • 18 Novembre 2020

    Autrefois être paysan était considéré comme un état. Personnage rustre et grossier dont l'horizon se limitait à son clocher et aux limites de ses champs. Individu taillable et corvéable à merci par le propriétaire de la ferme ou de la métairie. Qu'est-ce qui a changé ? Le paysan d'autre fois est devenu un entrepreneur hautement qualifié, celui qui a chaussé des bottes de sept lieues pour rattraper le progrès.
    Ce qu'a l'ait l'agriculture française en 50 ans est proprement prodigieux. Mais les agriculteurs sont toujours exploités. Eternels perdants des systèmes économiques, ils sont assommés de normes, noyés dans la paperasserie, suspectés par les médias d'être des pollueurs et des empoisonneurs. Pourtant, nos paysans se battent, imaginent, esquissent de nouveaux horizons à leur métier, s'échinent à produire une nourriture de qualité.
    Ceux que j'ai rencontrés aiment leur travail, ils mettent toute leur volonté et leur savoir-faire qui est immense à bâtir un avenir à une profession dont on aura toujours besoin. Ils représentent une immense espérance pour le pays et le monde.

  • Paysans

    Raymond Depardon

    A seize ans, Raymond Depardon quitte la ferme familiale du Garet pour apprendre le métier de photographe.
    Le monde paysan, qui peu à peu se délite, hante son travail. Ces 80 clichés alternant le noir et blanc et la couleur, accompagnés des commentaires "précis et imagés" faits par les agriculteurs qu'il a photographiés, sont tout entier habités par la clairvoyance d'une génération qui assiste, impuissante, à sa propre disparition.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Au cours des années 1990 et 2000, Raymond Depardon sillonne la France paysanne avec sa chambre photographique 6 x 9. De cette exploration du monde rural, il réalise des photographies en noir et blanc qui racontent la terre, les hommes, le travail manuel, l'isolement et la fragilité des petites exploitations agricoles mais aussi la beauté des paysages français.  

empty